Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Glencore devrait prêter 800 à 900 millions de dollars à bakrie

Marché : Glencore devrait prêter 800 à 900 millions de dollars à bakrie

Glencore devrait prêter 800 à 900 millions de dollars à bakrieGlencore devrait prêter 800 à 900 millions de dollars à bakrie

DJAKARTA/HONG KONG (Reuters) - Glencore, numéro un mondial du négoce de matières premières, devrait signer un accord portant sur un prêt de 800 à 900 millions de dollars à Bakrie Group pour aider l'indonésien à refinancer une facilité de crédit de 1,35 milliard de dollars arrivée à échéance de façon imprévu, a-t-on appris jeudi de plusieurs sources.

Un accord accentuerait la mainmise de Glencore sur les ventes de charbon d'Indonésie, premier exportateur mondial de charbon thermique.

En échange, précisent les sources qui ont eu connaissance de l'accord, Glencore obtiendra le droit de vendre davantage de charbon produit par Bumi, filiale de Bakrie, et l'emprunt sera garanti par une partie de la participation de 47% détenue par Bakrie dans le capital du groupe minier.

L'accord donnera également à Glencore une option lui permettant de convertir le crédit en actions si Bakrie ne rembourse pas sa dette, selon l'une des sources.

Les droits de commercialisation pourraient être également étendus à d'autres actifs de Bakrie, tels que le zinc de Bumi Resources Minerals, a ajouté une autre source.

Glencore, dont plusieurs responsables sont à Djakarta pour boucler l'accord, est considéré comme un partenaire probable de la famille Bakrie depuis que la nouvelle de discussions en vue d'un refinancement a fait surface la semaine dernière. Les analystes mettent en avant les relations de Glencore avec la famille Bakrie et des accords existants en matière de commercialisation de charbon.

L'action Bumi Resources à Djakarta a pris jusqu'à 5,8% sur la nouvelle, surperformant l'indice (+1,35%).

Le groupe indonésien négocie le refinancement de sa dette à la suite de la demande de remboursement d'un prêt - un crédit sur un an mené par Credit Suisse en mars - déclenché par une chute du cours de l'action Bumi à Londres sous les 850 pence le mois dernier, selon des sources.

Janeman Latul et Prakash Chakravarti, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...