Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : General mills s'apprête à racheter la part de pai dans yoplait

Marché : General mills s'apprête à racheter la part de pai dans yoplait

General mills s'apprête à racheter la part de pai dans yoplaitGeneral mills s'apprête à racheter la part de pai dans yoplait

par Noëlle Mennella et Simon Meads

PARIS/LONDRES (Reuters) - Le groupe américain General Mills s'apprête à signer un accord pour racheter la part détenue par le fonds d'investissement PAI Partners dans le capital de Yoplait, a-t-on appris jeudi de plusieurs sources proches du dossier.

L'offre du principal franchisé de Yoplait valorise le n°2 mondial des produits laitiers frais derrière Danone à 1,6 milliard d'euros, ont-elles précisé, confirmant ainsi une information du site internet du Figaro.

"General Mills s'apprête à racheter 51% du capital de Yoplait mais la marque Yoplait sera détenue à parité entre le groupement de coopératives agricoles Sodiaal et General Mills", a déclaré une des sources à Reuters.

La société américaine est "le partenaire naturel" de Sodiaal puisqu'elle dispose déjà des droits d'exploitation de la marque Yoplait aux Etats-Unis, a observé cette source.

Yoplait avait signé en 1977 un accord de franchise avec General Mills, lui ayant permis de prendre une part de 20% du marché américain des produits laitiers.

En 2002, PAI était entré au capital du propriétaire des marques Perle de Lait, Yop, Calin, Panier de Yoplait et Petits Filous en déboursant 70 millions d'euros. Depuis, le fonds a investi quelque 200 millions dans l'entreprise.

UN COMMUNIQUÉ D'ICI VENDREDI MATIN

Un porte-parole de la coopérative Sodiaal a refusé de commenter ces informations, indiquant simplement à Reuters qu'un communiqué sur le sujet serait diffusé jeudi soir ou vendredi matin.

Outre l'américain General Mills, six autres groupes étaient sur les rangs: le suisse Nestlé, le français Bel, le mexicain Lala, le fonds Axa Private Equity, le groupe lavallois Lactalis et le chinois Bright Food.

Ce dernier avait fait l'offre la plus élevée en mettant sur la table 1,750 milliard d'euros. Celle de Bel, pesant 1,2 milliard d'euros, était la moins disante.

Sur l'exercice 2009-2010 clos le 30 juin, Yoplait a réalisé un Ebitda de 127 millions d'euros, contre un peu moins de 50 millions en 2002.

Dans le même temps, ses investissements publicitaires ont triplé à 25 millions d'euros et sa part de marché s'est stabilisée à 12% en France, alors que celle de Danone a baissé de 36% à 32%. Yoplait est redevenu bénéficiaire en net depuis 2007.

Avec la contribution de Nina Sovich, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...