Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Galaxy Note 7 : Samsung perd 25 milliards de dollars en bourse

Galaxy Note 7 : Samsung perd 25 milliards de dollars en bourse

La forte baisse de Samsung en bourse, jugée pourtant excessive, commence à inquiéter.La forte baisse de Samsung en bourse, jugée pourtant excessive, commence à inquiéter.

(Tradingsat.com) - Samsung paye cash les déboires techniques de son dernier smartphone. Après avoir perdu 7% ce matin en clôture à Séoul, le groupe signe une perte de valorisation de 25 milliards de dollars en moins de 2 semaines, malgré une stratégie de communication unanimement saluée.

L’affaire Galaxy Note 7 commence à ressembler à un dérapage incontrôlé pour Samsung. Forte perte en bourse sur 2 semaines, et surtout une crise de confiance qui perdure sur les marchés financiers, malgré une réponse jugée convaincante et rapide à un sérieux problème technique.

Partout les observateurs du marché de l’électronique saluent la rapidité de réaction de Samsung concernant les risques d’incendie ou d’explosion en charge de son dernier Phablet. Mais hélas, les marchés financiers sanctionnent toujours lourdement le titre en bourse.

Des centaines de millions de dollars de provisions

Cette sanction qui perdure est déjà due aux différentes phases de l’alerte, et à l’effet d’accumulation de mauvaises nouvelles. La première réaction, il y a une dizaine de jour, d’avertissement, de rappel et de remplacement des 2,5 millions d'appareils avait certes semé l’émoi, mais aussi rassuré paradoxalement. Et malgré les centaines de millions de dollars de provisions qui vont sans doute être passées sur l’incident, l’opération transparence a porté ses fruits.

Mais la 2ème série d’avertissements ce week-end, recommandant instamment aux utilisateurs d’arrêter totalement d’essayer de faire fonctionner et surtout de charger l’appareil, notamment en avion, a jeté le trouble, et fait craindre un souci technique de plus grande ampleur que prévu.

Du pain béni pour Apple

Le cours de bourse est donc resté fragile, premièrement parce que l’incident touche la réputation de Samsung, jusque-là totalement vierge de toute affaire sérieuse du même genre. Deuxièmement parce qu’il intervient au pire moment pour Samsung : le lancement par son concurrent Apple de l’IPhone 7.

"Il est évident que si le consommateur doit acheter un "7", il se tournera vers l’IPhone, et pas le Galaxy Note dans ce contexte", reconnaît Mark Newman, analyste chez Bernstein. "Samsung va en pâtir, et c’est sans doute rageant pour eux, tant les critiques high-tech à la sortie étaient bien meilleures pour le Galaxy Note que pour l’IPhone".

Impact possible jusqu’en 2017

La forte baisse de Samsung sur la semaine écoulée est sans doute, selon les observateurs, le reflet d’inquiétudes de marché sur la capacité pour Samsung de régler le problème rapidement. "Il est évident que si la résolution du problème tarde, l’impact va être majeur sur les ventes, cette année et l’année prochaine", poursuit Marc Newman.

Mais fondamentalement l’analyste n’est pas inquiet à plus long terme autour de Samsung. "Selon moi l’affaire devrait être réglée en quelques mois. Samsung est une très grande marque avec des produits de grande qualité, et la très grande majorité n’explose pas…" sourit-il.

Reste une sanction boursière qui pour l’instant ne donne pas de signe d’accalmie. Cumulée avec les provisions à venir pour corriger le tir, elle pourrait transformer l’exercice 2016 en cauchemar pour Samsung, alors qu’elle devait au contraire être synonyme de renouveau avec le lancement de la nouvelle gamme Galaxy.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...