Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Fpf propose de racheter 25% de son capital, rejet de phrv

Marché : Fpf propose de racheter 25% de son capital, rejet de phrv

tradingsat

PARIS (Reuters) - Foncière Paris France (FPF) a annoncé mercredi qu'il rejetait toujours l'offre de rachat hostile de Paris Hôtels Roissy Vaugirard (PHRV) et qu'il proposait de racheter environ 25% de son propre capital pour un maximum de 52,6 millions d'euros.

Une assemblée générale mixte des actionnaires est ainsi convoquée le 8 décembre afin d'examiner un projet d'offre publique de rachat d'actions (OPRA) de la société au prix de 117 euros, a indiqué FPF dans un communiqué.

Ce prix constitue une prime de 17% par rapport au prix de l'offre de PHRV et une décote de 13,5% par rapport à l'actif net réévalué (ANR) EPRA au 30 juin (135,19 euros), a relevé la société foncière, qui propose en outre "la reprise sans délai du programme de rachat d'actions" en portant à 117 euros le prix maximum de rachat.

Evoquant l'offre de rachat de PHRV, déjà rejetée en octobre, FPF fait savoir que son conseil d'administration s'est appuyé mardi sur un rapport d'experts pour de nouveau juger insuffisant le prix proposé et constater l'absence de projet industriel.

"Le conseil a également relevé que si l'offre devait aboutir, Foncière Paris France pourrait avoir à rembourser ou à renégocier des lignes de crédit à hauteur de 185 millions d'euros au titre des clauses usuelles de changement de contrôle, faisant peser dans les conditions actuelles de marché un risque financier important", ajoute FPF.

"PHRV et Cofitem-Cofimur ne donnent pas au stade actuel d'indication sur les conditions de refinancement envisagées."

Le conseil de FPF prévoit en outre de proposer à ses actionnaires une augmentation du dividende de 5,75 euros à 6,25 euros par action soit une hausse de près de 9%.

Détenue à 31,4% par Allianz, 31,4% par Covéa et 31,1% par Cofitem-Cofimur, PHRV avait déposé le 7 octobre une offre de rachat au prix de 100 euros par action.

A 9h25, le titre FPF bondit de 6,38% à 108,50 euros, pour une capitalisation proche de 189 millions.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...