Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Fitch va placer la note de la grèce en défaut partiel provisoire

Marché : Fitch va placer la note de la grèce en défaut partiel provisoire

tradingsat

LONDRES (Reuters) - L'agence Fitch Ratings a annoncé vendredi qu'elle allait placer la note d'émetteur de la Grèce en défaut partiel au lendemain de l'accord conclu à Bruxelles entre les dirigeants de la zone euro sur un nouveau plan d'aide à Athènes.

Fitch a par la suite indiqué que ce défaut sélectif pourrait ne durer que quelques jours si l'opération d'échange de titres prévue par Athènes se déroule correctement.

Selon l'agence, le précédent créé avec la participation du privé dans le nouveau plan réunissant l'Union européenne et le FMI, tel que décrit par l'Institut de la finance internationale (IFI), constitue un événement "de défaut partiel".

Une note plus élevée sera par la suite attribuée à la dette souveraine grecque et sera vraisemblablement située dans le bas de la catégorie spéculative, a précisé Fitch.

"Fitch considère que la nature de la participation du secteur privé constitue un événement de défaut partiel. Cependant, la réduction des taux d'intérêt et l'allongement des maturités pourraient donner à la Grèce l'opportunité d'un retour à la solvabilité, en dépit des défis gigantesques qu'elle affronte", a déclaré dans un communiqué David Riley, directeur de la notation des dettes souveraines chez Fitch.

Joint à nouveau peu après au téléphone, David Riley a indiqué que le placement en défaut sélectif pourrait être de très courte durée.

"Quelques jours, ce ne serait pas irréaliste", a-t-il dit.

"Cela dépendra largement de la vitesse à laquelle ils effectuent la transaction. Nous pensons qu'ils essayeront de le faire de façon à minimiser la durée de leur défaut sélectif."

Le défaut sélectif entrera en vigueur dès qu'Athènes aura annoncé avoir obtenu un niveau de participation suffisant à la procédure d'échange de titres et sera levé une fois que les nouvelles obligations auront été émises et seront entre les mains des investisseurs.

Ces nouveaux titres devraient être notés B ou CCC.

"Le bas de la catégorie spéculative, c'est B ou CCC. Nous devrons notamment regarder de quoi aura l'air le profil de la dette grecque une fois l'opération achevée", a expliqué Riley.

Quoi qu'il arrive, le Fonds européen de stabilité financière conservera sa note AAA, celle-ci étant basée sur les garanties des membres de la zone euro et en particulier ceux qui sont déjà notés AAA, a-t-il ajouté.

Le nouveau plan d'aide à la Grèce approuvé jeudi par les dirigeants de la zone euro représente quelque 159 milliards d'euros, dont un tiers - 50 milliards - sera issu d'une contribution volontaire du secteur privé via des opérations d'échanges d'obligations (37 milliards) et de rachats de titres (12,7 milliards).

Patrick Graham, Nicolas Delame, Natalie Huet et Gregory Schwartz pour le service français, édité par Benjamin Mallet

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI