Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Fitch confirme la note aaa des etats-unis, perspective stable

Marché : Fitch confirme la note aaa des etats-unis, perspective stable

Fitch confirme la note aaa des etats-unis, perspective stableFitch confirme la note aaa des etats-unis, perspective stable

NEW YORK (Reuters) - Fitch Ratings a annoncé mardi qu'elle confirmait la note maximale AAA assignée aux Etats-Unis, apportant à la première puissance économique mondiale un certain répit après le déclassement effectué par sa concurrente Standard & Poor's voici plus d'une semaine.

L'agence de notation a ajouté que la perspective du pays était stable.

Les Bourses européennes ont réduit leurs pertes après l'annonce de Fitch mais en revanche Wall Street n'a pas pris en compte cette annonce et était en nette baisse dans les premiers échanges.

"La confirmation du rating souverain AAA des USA témoigne du fait que les principaux piliers de la qualité de la signature exceptionnelle des USA restent intacts: son rôle capital dans le système financier mondial et une économie saine, diversifiée et souple qui assure la base de ses revenus", dit Fitch dans un communiqué.

"La souplesse monétaire et des changes accroît d'autant le capacité de l'économie à absorber les chocs et à s'y adapter".

Fitch prévient toutefois que la perspective concernant sa notation dépendra de la situation économique et des travaux législatifs en cours au Congrès pour réduire la dette publique.

Elle précise qu'une révision à la hausse des projections à moyen et long termes de la dette publique, résultant soit d'une reprise économique plus faible que prévu soit de l'incapacité d'une commission mixte du Congrès à proposer une réduction du déficit de 1.200 milliards de dollars au moins, risquerait de placer les Etats-Unis en perspective négative.

"La décision sur le rating serait, le plus probablement, une révision de la perspective à négative, soit une probabilité de plus de 50% d'un déclassement en l'espace de deux ans. Un déclassement d'un cran serait moins probable".

Les économistes prennent acte de la décision de l'agence, sans, apparemment, y voir trop d'implications pour l'avenir immédiat.

"D'une manière générale, on ne s'inquiétait pas vraiment d'un déclassement des USA de la part de Fitch et ou de Moody's et je ne crois pas, de ce fait, que les marchés réagiront beaucoup", dit Omer Esiner (Commonwealth Foreign Exchange).

"Fitch se fonde sur la capacité des Etats-Unis à payer le principal et les intérêts de la dette, que personne ne met sérieusement en doute. Personne ne se fait du souci quant à être remboursé", commente Jane Caron (Dwight Asset Management).

Burton Frierson, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...