Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Feu vert des actionnaires italiens pour réorganiser edison

Marché : Feu vert des actionnaires italiens pour réorganiser edison

Feu vert des actionnaires italiens pour réorganiser edisonFeu vert des actionnaires italiens pour réorganiser edison

MILAN (Reuters) - Les actionnaires italiens d'Edison ont donné leur approbation définitive pour un accord prévoyant la réorganisation du deuxième électricien italien et donnant le contrôle au français EDF après des mois de conflits.

Edison, valorisé à 3,99 milliards d'euros, est contrôlé par EDF et la holding Delmi, présidée par A2A et inclut Iren.

En décembre, après des mois de tractations, EDF et la holding Delmi avaient conclu un accord censé leur donner le contrôle d'Edison moyennant 700 millions d'euros.

"La réorganisation d'Edison a été approuvée lors de la réunion des actionnaires de Delmi et du conseil d'administration", a déclaré à la presse le président de Delmi Franco Baiguera après la réunion.

La réalisation de la réorganisation dépend désormais de la Consob, l'organe de tutelle des marchés en Italie. EDF devrait approuver l'accord d'ici la fin janvier.

Suivant cet accord, EDF doit porter de 50% à 80,7% sa participation dans Edison, puis lancer une OPA obligatoire sur les minoritaires. En contrepartie, Edipower, dont Edison détient la moitié du capital, passera totalement aux mains des actuels actionnaires de référence italiens d'Edison, conduits par A2A.

Mais la compagnie régionale italienne de services aux collectivités Iren avait annoncé en début de semaine qu'elle n'avait pas donné son aval à un accord avec son homologue A2A sur la gouvernance de l'électricien Edipower, décision qui constituait une entrave à un accord avec EDF sur la réorganisation d'Edison.

Samedi, Iren a fait avoir que son conseil d'administration a finalement soutenu à l'unanimité l'accord après des concessions accordées par A2A.

"Après un refus il y a deux jours, toutes nos demandes ont désormais été acceptées", a dit une source proche du groupe Iren à Reuters.

Par cet accord, Iren détiendrait 21% d'Edipower, A2A 56%.

Giancarlo Navach, Catherine Monin pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...