Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Recul à l'ouverture des Bourses en Europe

Europe : Recul à l'ouverture des Bourses en Europe

Europe : Recul à l'ouverture des Bourses en EuropeEurope : Recul à l'ouverture des Bourses en Europe

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi, après trois séances de hausse consécutives, affectées par des résultats d'entreprises jugés décevants aux Etats-Unis tandis que la publication des comptes trimestriels se poursuit sur le Vieux Continent.

À Paris, le CAC 40 reculait de 0,65% (28,64 points) à 4382,01 points vers 09h30. À Francfort, le Dax cédait 0,29% et à Londres, le FTSE perdait 0,13%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 abandonnent respectivement 0,30 et 0,25%.

A Moscou, l'indice libellé en dollars RTS cède 0,7% tandis que celui coté en roubles, le Micex, perd 0,6%. L'Union européenne pourrait infliger des sanctions aux banques publiques russes d'une importance vitale pour le financement d'une économie qui marque le pas, dans le cadre d'une nouvelle série de sanctions prises à l'encontre de Moscou.

Sur le front des indicateurs, le moral des ménages allemands s'est, contre toute attente, encore amélioré à l'approche du mois d'août, les consommateurs de la première économie européenne ne s'étant jamais montrés aussi optimistes pour les perspectives économiques du pays depuis 1991.

Les investisseurs attendent également l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne et la première estimation du PIB britannique pour le deuxième trimestre. Les chiffres du chômage en France en juin seront publiés après la clôture.

L'agenda des publications d'entreprises ne désemplit pas, reléguant les tensions géopolitiques en Ukraine et dans la bande de Gaza au second plan.

Wall Street a terminé étale jeudi avec une statistique immobilière décevante et des résultats de sociétés contrastés. Deux poids lourds de la cote, Amazon et Caterpillar ont notamment déçu avec leurs résultats trimestriels.

Aux valeurs, LVMH, numéro un mondial du luxe, plonge de près de 6% à Paris après un premier semestre nettement inférieur aux attentes, et entraîne dans son sillage Richemont (-2,5%) et Kering (-2,8%).

BSkyB cède 2,5% dans les premiers échanges après l'annonce d'un accord sur le rachat pour environ 4,9 milliards de livres (6,2 milliards d'euros) de Sky Italia et de 57% de Sky Deutschland, pour donner naissance à un géant européen des médias.

Banco Espirito Santo avance de 1,44% .Jeudi soir, Espirito Santo Financial Group, le principal actionnaire de la première banque portugaise, a demandé jeudi à être placée en redressement judiciaire auprès des autorités luxembourgeoises pour se mettre à l'abri de 1,5 milliard d'euros de créances. A Paris, Crédit agricole, deuxième actionnaire de BES, gagne 0,89%.

Caixabank avance de 2,3% après avoir annoncé un bénéfice net du deuxième trimestre multiplié par plus de deux.

Avec +1,54%, Deutsche Bank signe la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50. Selon le Handelsblatt, le groupe bancaire allemand pourrait procéder à des réductions de coûts supplémentaires atteignant jusqu'à 2,5 milliars d'euros d'ici 2018 pour améliorer sa compétitivité.

A rebours de la tendance, l'indice Stoxx 600 des banques prend plus de 1%. Royal Bank of Scotland s'envole de près de 14% après avoir publié ses résultats, plus tôt que prévu et surtout nettement meilleurs qu'attendu.

Sur le marché des changes, l'euro remonte autour de 1,3464 dollar après avoir atteint la veille un nouveau plus bas de huit mois à 1,3448.

Les cours du pétrole sont stables, avec un Brent légèrement au-dessus de 107 dollars le baril.

(Mathilde Gardin pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...