Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Note positive pour finir une semaine faste

Europe : Note positive pour finir une semaine faste

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'amélioration continue du marché du travail aux États-Unis et les perspectives d'actions politiques fortes face à la crise des dettes dans la zone euro ont permis aux Bourses européennes de finir cette semaine faste sur une note positive.

Zurich et Francfort ont gagné 0,7%, Londres 1,1%, Madrid et Milan 1,5%. Sur les places d'Euronext, Paris a progressé de 1,1%, Bruxelles de 1,2%, Amsterdam de 1,3% et Lisbonne de 1,5%. Au moment de la clôture européenne, Wall Street prenait 0,6%.

L'économie américaine a créé 120.000 emplois en novembre, un chiffre conforme au consensus, mais le taux de chômage a chuté à 8,6% de la population active, là où les économistes attendaient un taux stable à 9%. De plus, les créations de postes pour les mois de septembre et d'octobre ont été révisées en hausse sensible.

L'actualité européenne a aussi aidé à soutenir le moral des opérateurs. 'Le discours de la BCE commence à évoluer dans le bon sens et des solutions se dessinent en Europe', notait Barclays Bourse, qui espère toujours des décisions d'ici au 9 décembre prochain.

'L'Allemagne et la France ont commencé à examiner des amendements au traité susceptibles de conduire à la création d'une véritable union fiscale, impliquant une renonciation à l'indépendance budgétaire nationale au profit d'un financement par des obligations européennes', indiquait pour sa part Crédit Suisse.

Les marchés ont aussi profité de rumeurs selon lesquelles le comité de Bâle envisagerait de rendre 'plus souples' le ratio de liquidité des banques, notamment en acceptant qu'il soit constitué d'actifs éligibles à la BCE et non seulement d'emprunts d'État.

Grâce à ces rumeurs, les valeurs bancaires ont tenu le haut du pavé en Europe: ING a grimpé ainsi de 6,6% à six euros à Amsterdam, Commerzbank de 10,5% à 1,5 euro à Francfort et BNP Paribas de 9,4% à 31,6 euros à Paris.

Daimler s'est adjugé 1,7% à 33,9 euros à Francfort, après que sa marque phare Mercedes-Benz ait fait état d'une envolée de 55,2% de ses ventes aux États-Unis durant le mois de novembre, à 28.255 véhicules.

En retrait de 6,3% à 17,8 euros, ThyssenKrupp a par contre essuyé la plus forte perte du DAX, à la suite de perspectives prudentes affichées à l'occasion de ses comptes au titre de son exercice 2010-2011.

Heineken (-0,6% à 34,5 euros à Amsterdam) a annoncé l'acquisition au Royaume Uni de Galaxy Pub Estate, auprès de la banque RBS, pour un montant de 412 millions de livres sterling (480 millions d'euros).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI