Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les marchés européens plongent, paris sous les 3.500 points

Europe : Les marchés européens plongent, paris sous les 3.500 points

Europe : les marchés européens plongent, paris sous les 3.500 pointsEurope : les marchés européens plongent, paris sous les 3.500 points

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes creusent leurs pertes mercredi, dans le sillage des places asiatiques, après leur chute de la veille, handicapées par les craintes grandissantes d'une rechute de l'économie mondiale.

Le marché, après les médiocres indicateurs d'activité manufacturière et de consommation aux Etats-Unis, attend fébrilement les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi américain, dans l'après-midi.

"L'accélération baissière des marchés financiers reflète les dégâts sur la confiance et la croissance de l'attentisme politique de juin et juillet, aussi bien en Europe qu'aux Etats- Unis", commente CM-CIC Securities dans une note.

"Les bonnes statistiques des PMI des services dans les pays émergents ne suffisent pas ce matin à rassurer, dans l'attente des mêmes statistiques en Europe et aux Etats-Unis. Les attentes restent probablement encore trop élevées, en particulier aux Etats-Unis", estime l'intermédiaire.

A 9h28, l'indice CAC 40 abandonnait 1,35% à 3.475,30 points, après être tombé à 3.460,45 points (-1,8%) auparavant, son plus bas niveau depuis le 31 août, entamant ainsi sa huitième séance de baisse d'affilée au lendemain d'un repli de 1,82%.

UNE DÉGRADATION SIGNIFICATIVE

Du côté des valeurs, Société générale accusait la plus forte baisse du CAC 40, avec un recul de 6,08%, après avoir lancé un avertissement sur son objectif de bénéfice en 2012, signe d'une dégradation de l'environnement économique et financier avec les crises de la dette en zone euro et aux Etats-Unis.

"L'environnement technique international se dégrade significativement. En Europe, les derniers supports clés à résister ont finalement cédé sur le Stoxx 600, Stoxx 50, Dax 30", explique Alexandre Le Drogoff, analyse graphique chez Aurel-BGC.

Il estime que les supports moyen terme du CAC 40, entre 3.350 et 3.287 points, devraient être testés. L'indice a d'ailleurs ouvert un "gap de continuation" - fossé dans les transactions entre deux séances marquant la poursuite d'une tendance.

Les autres grandes places européennes évoluent également en net repli, Londres et Francfort reculant respectivement de 1,23% et 1,47%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 cède 1,18% et l'EuroFirst 300 perd 1,36%.

Dans ce contexte, l'euro gagne 0,28% face au billet vert, à 1,4210 dollar.

Sur le marché des matières premières, le baril de brut léger américain accuse une baisse de 0,75% à 93,09 dollars après avoir perdu près de 7% la semaine dernière.

"A l'instar des marchés actions, les cours de pétrole poursuivent leur 'trend' baissier: il s'agit de la plus longue période de baisse depuis le mois de mai", souligne Saxo Banque dans une lettre électronique.

"La multiplication des signaux négatifs outre-Atlantique pénalise le marché de l'or noir, les investisseurs s'inquiétant des conséquences sur la demande de la première économie mondiale", ajoute la banque.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...