Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes terminent en repli

Europe : Les Bourses européennes terminent en repli

Europe : Les Bourses européennes terminent en repliEurope : Les Bourses européennes terminent en repli

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en repli mercredi, affaiblies par le secteur technologique à la suite d'une prévision de chiffre d'affaires décevante d'Apple, malgré un climat plus apaisé autour de la crise de la dette grecque.

À Paris, l'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,47% à 5.082,57 points. Le Footsie britannique a cédé 1,5%, alourdi par les minières, et le Dax allemand a perdu 0,72%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,34% et le FTSEurofirst 300 de 0,64%.

A la clôture en Europe, les grands indices américains reculent de 0,3% à 0,8%, également affectés par la baisse de plus de 5% d'Apple.

Le secteur technologique en Europe a perdu 1,65%, plombé notamment par STMicro (-6,9%), l'allemand Dialog Semiconductor (-5,22%) et le britannique ARM Holdings (-6,64%), dont Apple est un grand client.

La firme à la pomme a annoncé mardi après la clôture de Wall Street une prévision de chiffre d'affaires du quatrième trimestre en deçà des attentes en dépit d'une solide performance commerciale de ses iPhone.

Les ressources de base (-3,34%) accusent le plus net recul sectoriel en Europe, plombées par BHP Billiton (-5,71%) et Anglo American (-5,59%), dans un contexte de faiblesse des cours des métaux, d'inquiétude sur la demande chinoise et de publications trimestrielles décevantes.

De même, Credit Suisse (-1,79%) figure parmi les plus fortes baisses à Zurich après une information du Financial Times selon laquelle son nouveau directeur général sonde les investisseurs en quête de soutien à une éventuelle acquisition pour renforcer la gestion d'actifs.

EDF (-1,54%) a été pénalisé de son côté par une demande de la Commission européenne de remboursement d'une aide fiscale de 1,37 milliard d'euros remontant à 1997. Le groupe a fait savoir qu'il restituerait la somme mais qu'il envisageait un recours en annulation.

Le dollar, reparti à la hausse toujours dans la perspective d'un relèvement des taux de la Réserve fédérale cette année, après avoir subi lundi son plus net recul en un mois, a pesé sur l'or, qui est repassé sous les 1.100 dollars l'once. Le billet vert se traite à 1,09 pour un euro, en hausse de 0,4%.

(Avec Liisa Tuhkanen, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI