Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé

Europe : Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé

Europe : Les Bourses européennes terminent en ordre disperséEurope : Les Bourses européennes terminent en ordre dispersé

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi après avoir passé la majeure partie de la séance en légère hausse, une progression dont la faiblesse des volumes a fini par avoir raison.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a fini sur un gain de 0,07% après avoir inscrit un nouveau plus haut de cinq ans mais l'EuroStoxx 50 a cédé 0,19%. À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 0,17% à 4.295,21 points. Le Footsie britannique a abandonné 0,06% et le Dax allemand a gagné 0,19%.

Sur l'ensemble de la semaine, le CAC 40 a gagné 0,39% et le FTSEurofirst 300 0,69%. Le mois de novembre se solde par une baisse de 0,11% du CAC 40 et une progression de 1,02% du FTSEurofirst 300.

Parmi les principales valeurs en vue ce vendredi, Crédit agricole a pris 3,2% à 9,23 euros après avoir intégré la liste des principales valeurs recommandées d'UBS avec un objectif fixé à 10,80 euros.

Telecom Italia a pris 4,51%, se hissant en tête du FTSEurofirst 300, après les premiers résultats négatifs de la campagne menée auprès des investisseurs par un actionnaire activiste pour tenter d'obtenir le remplacement du conseil d'administration.

La hausse conjuguée des marchés actions en Europe et aux Etats-Unis a permis à l'indice mondial MSCI d'atteindre à 403,13 points un nouveau pic de près de six ans.

Sur le marché des changes, l'euro évolue non loin de ses plus hauts de cinq ans face au yen et d'un mois face au dollar au-dessus de 1,36 après l'estimation initiale de l'inflation dans la zone euro en novembre: à 0,9% en rythme annuel, elle est légèrement supérieure aux attentes, ce qui éloigne a priori la perspective de nouvelles mesures d'assouplissement de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Le baril de Brent, lui, a franchi en séance le seuil de 111 dollars, les violences régulières en Libye soutenant les cours.

Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...