Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

Europe : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf LondresEurope : Les Bourses européennes terminent en hausse, sauf Londres

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse lundi, Londres exceptée, les places de la zone euro amorçant un rebond après avoir accusé le coup de la déception causée par la Banque centrale européenne (BCE), un choc amorti par les derniers chiffres de l'emploi américain la hausse du dollar qu'ils ont provoquée.

À Paris, le CAC 40 a fini sur un gain de 0,88% (+41,62 points) à 4.756,41 points. Le Dax allemand a pris 1,25%, l'indice EuroStoxx 50 0,88% et le FTSEurofirst 300 0,32%.

A Londres, le Footsie, pénalisé par le poids des valeurs pétrolières, a cédé 0,24%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street reculait, le Dow Jones cédant 0,9% et le Nasdaq 0,79%.

Les marchés américains sont plombés par la nouvelle baisse marquée des cours du pétrole, favorisée par l'absence d'accord vendredi à l'Opep sur un plafond crédible de production mais aussi par l'appréciation du dollar.

Le Brent se traite autour de 41,20 dollars le baril, en baisse de plus de 4%, et le brut léger américain abandonne 4,8% tout près de 38 dollars. L'un et l'autre sont proches de leurs plus bas niveaux depuis près de sept ans.

L'indice Stoxx européen du pétrole et du gaz a cédé 3%, Total 1,42%, Eni 2,46%.

Sur le marché des changes, le billet vert s'apprécie de 0,3% face à un panier de devises de référence et l'euro s'échange autour de 1,0845 dollar.

Aux valeurs, Airbus Group a pris 2,94%, la plus forte hausse de l'EuroStoxx 50, porté par la vigueur du dollar et par l'annonce de ses chiffres de livraisons et de commandes pour les 11 premiers mois de l'année.

Les défensives, comme Essilor (+2,84%) ou L'Oréal (+2,48%) ont également été recherchées.

A la baisse, Electrolux a chuté de 13,39%, la plus mauvaise performance de l'indice paneuropéen Stoxx 600, après l'annonce de l'échec du projet de rachat des activités d'électroménager de General Electric.

A Paris, le groupe parapétrolier CGG a abandonné 5,81% après l'annonce d'un projet d'augmentation de capital de 350 millions d'euros, destinée à financer sa restructuration.

(Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...