Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vert

Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vert

Europe : Les Bourses européennes terminent dans le vertEurope : Les Bourses européennes terminent dans le vert

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé lundi sans trop de conviction dans le vert, portées par le secteur des ressources de base après l'annonce par le groupe minier Glencore de mesures de désendettement saluées par les investisseurs.

Les volumes sont restés limités avec la fermeture de Wall Street pour cause de Labor Day, la fête du travail aux Etats-Unis.

À Paris, le CAC 40 a gagné 26,56 points (0,59%) à 4.594,64 points. À Francfort, le Dax a pris 0,70% et, à Londres, le FTSE a avancé de 0,52%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 et l'EuroStoxx 50 de la zone euro ont progressé respectivement de 0,50% et 0,56%.

Glencore s'est adjugé 7% après avoir bondi de plus de 13% en début de séance. Le géant minier et du négoce de matières premières a annoncé son intention de suspendre ses dividendes, vendre des actifs et procéder à une augmentation de capital de 2,5 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) pour ramener son endettement à 20 milliards d'ici la fin de l'année.

Tout le secteur a suivi. L'indice Stoxx 600 des ressources de base a ainsi pris 1,73%, avec des gains de 7,5% pour Antofagasta, plus forte hausse de l'EuroFirst 300 devant Glencore.

Les analystes doutent cependant que des mesures comme celles annoncées par Glencore suffisent à renverser durablement la tendance. Les Bourses européennes, jugent-ils, restent vulnérables en raison des inquiétudes liées au ralentissement de la Chine, le premier consommateur mondial de métaux.

Les marchés chinois ont encore fini en baisse après un long week-end de quatre jours, malgré des annonces des autorités visant à rassurer les marchés.

Le pétrole a une nouvelle fois perdu du terrain, affaibli par la Chine, la vigueur du dollar et la surabondance de l'offre. Le cours du baril de Brent a ainsi reculé de plus de 3%, passant sous les 48 dollars.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...