Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes sans grande tendance à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes sans grande tendance à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes sans grande tendance à l'ouvertureEurope : Les Bourses européennes sans grande tendance à l'ouverture

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grand changement jeudi, la fermeture des marchés américains pour Thanksgiving incitant visiblement les investisseurs à la prudence.

Une dizaine de minutes après le début des échanges, le CAC 40 à Paris progressait de 0,08% à 4.296,40 points. À Francfort, le Dax prenait 0,15% après avoir inscrit un nouveau plus haut historique à 9.371,83 tandis qu'à Londres, le FTSE cédait 0,04%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagnait 0,1% et le FTSEurofirst 300 0,12%.

La séance en Europe sera animée principalement par une série d'indicateurs sur la conjoncture en Allemagne et dans la zone euro mais les volumes pourraient être limités en l'absence des investisseurs américains.

Wall Street ne rouvrira vendredi que pour une séance écourtée.

La Bourse de Tokyo a fini la journée en hausse de 1,8%, inscrivant un plus haut de clôture de près de six ans, les valeurs exportatrices bénéficiant d'un nouvel accès de faiblesse du yen face au dollar.

Mercredi, le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ont inscrit de nouveaux records de clôture, portés entre autres par un bond de 9% de Hewlett-Packard et par la baisse inattendue des inscriptions au chômage.

Parmi les valeurs en vue ce jeudi matin, Saint-Gobain gagne 2,3% et se classe en tête de l'EuroStoxx 50 au lendemain d'une réunion d'investisseurs au cours de laquelle le groupe a affiché son ambition de réaliser pour quatre milliards d'euros d'acquisitions d'ici 2018.

Le voyagiste Thomas Cook bondit quant à lui de 10% après ses résultats annuels, qui confirment son redressement.

A la baisse, le groupe britannique de magasins de bricolage Kingfisher cède 3,5% après des résultats situés dans le bas des estimations, accompagnés de commentaires prudents.

Sur le marché des changes, le dollar a atteint un pic de six mois face au yen à 102,28, les derniers indicateurs américains plaidant, aux yeux de nombreux observateurs, en faveur d'une réduction prochaine des achats d'obligations de la Fed.

L'euro, lui, reste proche de 1,36 dollar après la hausse favorisée mercredi par la signature de l'accord de coalition en Allemagne.

Sur le marché du pétrole, le Brent se maintient au-dessus de 111 dollars le baril, les craintes liées à la baisse des exportations libyennes à l'approche de l'hiver occultant en partie la hausse plus marquée qu'attendu des stocks aux Etats-Unis.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI