Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes sans grande orientation à la mi-journée

Europe : Les Bourses européennes sans grande orientation à la mi-journée

Europe : Les Bourses européennes sans grande orientation à la mi-journéeEurope : Les Bourses européennes sans grande orientation à la mi-journée

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sans réelle tendance à mi-séance mardi, tandis que Wall Street est attendue en léger recul, après la publication de statistiques de l'économie britannique jugées décevantes.

En Grande-Bretagne, la production manufacturière a baissé de 1,5% en janvier, sa plus forte baisse depuis juin 2012, laissant entrevoir un début d'année médiocre pour l'économie du Royaume-Uni.

Les investisseurs restent néanmoins confiants. "Les données macroéconomiques continuent d'être favorables dans l'ensemble et le marché semble être d'avis que la situation de la zone euro sera maîtrisée", selon Robert Parkes, stratège chez HSBC.

Vers 13h30, à Paris, le CAC 40 gagne 0,1% (3,98 points) à 3.840,25 points. À Francfort, le Dax recule de 0,05% et à Londres, le FTSE prend 0,07%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 perd 0,05%.

Aux valeurs, Accor poursuit sa hausse (2,46%), et signe la meilleure performance du CAC 40 après qu'UBS a relevé son conseil sur la valeur de "neutre" à "acheter".

À Milan, Banca Intermobiliare bondit de près de 10% en réaction à une information du quotidien Il Sole 24 Ore selon laquelle UBS serait en négociation pour acquérir la banque italienne.

Plus forte baisse du FTSEurofirst 300, la société foncière britannique British Land recule de 4,13% après l'annonce d'une émission de 90 millions d'actions nouvelles destinée à financer de nouveaux investissements.

Sa baisse est contre-balancée à Londres par la hausse de 4,75% du groupe minier Antofagasta qui a annoncé des bénéfices en hausse et prévoit de plus que doubler son dividende cette année.

Sur le marché des changes, la livre a atteint son plus bas niveau en deux ans et demi face au dollar, après la publication de statistiques sur la production industrielle britannique jugées décevantes.

L'euro, à 1,3004 dollar, est en légère baisse face à la monnaie américaine mais reste proche de son plus bas de trois mois touché vendredi.

Les cours du pétrole accentuent leur baisse, avec un baril de Brent sous la barre des 109 dollars, dans un contexte de hausse de la monnaie américaine et de crainte d'un ralentissement de la demande chinoise.

Sur le marché obligataire, le Trésor espagnol a placé mardi pour 5,83 milliards d'euros de bons à six et 12 mois lors de deux adjudications marquées par une baisse des rendements revenus à des plus bas de plus d'un an.

A l'inverse, l'adjudication mardi par l'Italie de 7,75 milliards d'euros de bons du Trésor (BOT) à échéance de mars 2014, la première depuis l'abaissement de la note de crédit du pays par Fitch vendredi, a produit des rendements au plus haut depuis décembre 2012.

Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...