Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les Bourses européennes reprennent leur souffle à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes reprennent leur souffle à l'ouverture

Europe : Les Bourses européennes reprennent leur souffle à l'ouvertureEurope : Les Bourses européennes reprennent leur souffle à l'ouverture

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes reprennent leur souffle lundi après une forte progression en fin de semaine dernière qui les a portées à des plus hauts de deux mois dans l'attente d'une amplification des mesures d'assouplissement monétaire de la part de la Banque centrale européenne (BCE).

À Paris, l'indice CAC 40 perd 0,54% à 4.896,95 points vers 08h20 GMT. À Francfort, le Dax abandonne 0,10% et à Londres, le FTSE cède 0,43%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro est en recul de 0,37% et le FTSEurofirst 300 de 0,47%.

Les Bourses européennes ont progressé jeudi dernier à la suite des déclarations de Mario Draghi, président de la BCE, évoquant une amplification du programme de rachats d'actifs de l'institut de Francfort. Elles ont ensuite profité le lendemain de la nouvelle baisse des taux décidée par la Banque populaire de Chine (BPC).

Au-delà de cette actualité institutionnelle, dominée cette semaine par la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale, la tendance est orientée par les résultats d'entreprise.

Philips, en recul de 2,53%, subit l'une des plus fortes baisses du FTSEurofirst 300. Le groupe néerlandais a certes fait état d'un bénéfice net supérieur aux attentes au troisième trimestre mais il a aussi annoncé que la cession de sa division de composants d'éclairage au fonds d'investissement Go Scale Capital pour 3,3 milliards de dollars (près de 3 milliards d'euros) pourrait être remise en cause en raison des réticences exprimées par les autorités américaines.

Peugeot PSA (-1,60%) pâtit pour sa part d'une baisse de ses volumes mondiaux malgré la croissance de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Tous les indices sectoriels européens cèdent du terrain.

Les cours du pétrole peinent à redécoller, le Brent évoluant aux alentours de 48 dollars le baril, dans un marché toujours caractérisé par une offre excédentaire.

Affaibli en fin de semaine dernière par les déclarations de Mario Draghi, l'euro se redresse un peu lundi sur des prises de bénéfices touchant le billet vert, et se traite autour de 1,1050 dollar.

La monnaie européenne pourrait réagir à la publication à 09h00 GMT de l'indice Ifo du climat des affaires en octobre en Allemagne. Une détérioration pourrait rajouter un argument en faveur d'une initiative de la BCE en décembre.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI