Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes poursuivent leur rebond

Europe : Les bourses européennes poursuivent leur rebond

Europe : les bourses européennes poursuivent leur rebondEurope : les bourses européennes poursuivent leur rebond

par Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont poursuivi leur rebond entamé lundi, soutenues par l'automobile, l'aversion au risque diminuant à la faveur d'un rebond meilleur qu'attendu des commandes de biens durables en juillet aux Etats-Unis.

La relative faiblesse des volumes, au regard de ceux enregistrés il y a deux semaines, montre cependant qu'il n'y a pas de retour massif des investisseurs avant le discours très attendu du président de la Réserve fédérale américaine à Jackson Hole vendredi, soulignent des analystes.

L'indice CAC 40 a terminé en hausse de 1,79% à 3.139,55 points portant à 4,06% sa progression depuis le début de la semaine. La Bourse de Londres s'est adjugée 1,49% (+3,28% depuis vendredi), Francfort 2,69% (+3,67% sur la semaine) et Milan 1,86% (+2,6% depuis vendredi).

Les indices paneuropéens EuroStoxx 50 et EuroFirst 300 ont respectivement repris 1,76% et 1,40%.

"On observe une diminution de l'aversion au risque. On le voit aussi bien avec le rebond des actions que la détente sur l'or. Les investisseurs rachètent des actions car les valorisations sont devenues très faibles", commente Alexandre Baradez, analyste de marché chez Saxo Banque.

Moins de 2,9 milliards d'euros ont toutefois changé de mains sur le CAC 40, soit 84% de leurs volumes moyens des trois dernies mois, contre un multiple de 2,6 au plus fort de la chute du marché entre le 9 et le 11 août.

BAISSE DE LA VOLATILITÉ

Le chiffre des commandes de bien durables aux Etats-Unis a permis aux marchés européens d'accélérer leurs gains, et plus particulièrement aux valeurs cycliques d'accentuer leur rebond.

Le secteur automobile a ainsi signé la meilleure performance sectorielle avec un gain de 4,65% alors qu'il a chuté de plus de 29% en un mois.

"Tout le marché est focalisé sur la réunion de Jackson Hole (...) Cette situation devrait durer jusqu'à vendredi mais si la réunion est mal organisée et les annonces mal faites on devrait avoir une réaction immédiate en Bourse et la chute pourrait être vertigineuse", avertit Alexandre Baradez.

Ce dernier prévient que le CAC 40 pourrait chuter jusque vers les 2.460 points s'il venait à enfoncer son support technique majeur autour de 2.941 points.

Illustrant la diminution actuelle de l'aversion au risque la situation sur le marché de l'or et les marchés de taux s'est détendue.

Le métal fin est ainsi nettement repassé sous les 1.800 dollars l'once, après avoir inscrit la veille un nouveau record à 1.911,46 dollars.

Du côté des emprunts d'Etat présentant les meilleures signatures, le rendement des Bunds allemands à 10 ans est remonté au-dessus de 2,17%, contre près de 2,12% la veille, un niveau proche de son plus bas historique.

Autre illustration d'une baisse de la tension sur le marché, l'indice de volatilité implicite de l'EuroStoxx 50 a baissé de 5,02%, depuis le début de la semaine il a reflué d'environ 11% après avoir pratiquement doublé en un mois.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI