Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement

Europe : Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement

Europe : Les Bourses européennes ouvrent sans grand changementEurope : Les Bourses européennes ouvrent sans grand changement

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sans grand changement jeudi, dans un contexte de préoccupation grandissante sur la situation budgétaire des Etats-Unis, où les désaccords entre républicains et démocrates font craindre à certains investisseurs une situation de défaut de paiement.

À Paris, le CAC 40 prend 0,02%, soit une hausse de 0,89 point, à 4.196,24 points vers 07h15 GMT. À Francfort, le Dax est inchangé et à Londres, le FTSE gagne 0,03%, tandis que l'indice paneuropéen EuroStoxx 50 progresse lui aussi de 0,03%.

Aux Etats-Unis, les parlementaires républicains, majoritaires à la Chambre des représentants, et l'administration démocrate du président Barack Obama sont confrontés à un double désaccord, qui porte d'un côté sur les conditions permettant d'éviter la fermeture de la plupart des administrations fédérales lorsque leurs budgets seront épuisés à la fin du mois, et de l'autre sur le relèvement du plafond d'endettement de l'Etat fédéral, actuellement fixé à 16.700 milliards de dollars (12.300 milliards d'euros).

"On dirait que l'histoire se répète, au moment où les perpétuelles bisbilles politiques sur le relèvement du plafond de la dette rendent logiquement les investisseurs nerveux", souligne Michael Hewson, analyste pour CMC Markets.

La Bourse de Paris est par ailleurs soutenue par Alcatel, qui gagne 5,96% à 2,684 euros, des sources ayant rapporté que le finlandais Nokia, qui perd de son côté 0,33% à 4,88 euros, discutait en interne de la possibilité de solliciter le groupe franco-américain en vue d'une alliance.

A Stockholm, l'action H&M prend 6,9% à 282,10 couronnes, après la publication d'un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes.

Sur le marché des changes, le yen perd du terrain face au dollar et à l'euro après la parution d'une information de l'agence Kyodo qui rapporte que le gouvernement prévoit de baisser l'impôt sur les sociétés, ce qui a également contribué à une hausse de 1,22% du Nikkei à la clôture.

Sur le marché obligataire, les futures sur le Bund allemand sont eux en léger recul.

Les cours des barils de Brent et de brut américain sont en petite baisse, après des déclarations du président iranien Hassan Rohani qui a dit espérer un accord avec les grandes puissances mondiales sur le programme nucléaire de Téhéran d'ici trois à six mois.

Julien Dury pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...