Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisseEurope : Les Bourses européennes ouvrent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en légère baisse lundi après avoir atteint en fin de semaine dernière des niveaux sans précédent depuis près de deux ans, dans l'attente de plusieurs statistiques sur la zone euro, et avec la perspective à moyen terme de nouveaux gains liés au soutien attendu des banques centrales à l'économie.

Les volumes devraient être réduits par la fermeture de la Bourse de Londres, la journée de lundi étant fériée au Royaume-Uni. La Bourse de Tokyo est également restée close depuis jeudi soir et elle ne rouvrira que mardi.

À Paris, le CAC 40 perd 0,26% (-10,30 points) à 3.902,65 points vers 07h15 GMT, et à Francfort, le Dax se replie de 0,12%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 baisse de 0,38%.

Les résultats définitifs des enquêtes auprès des directeurs d'achats du secteur des services dans la zone euro, sur le mois d'avril, seront publié à 08h58 GMT, et les chiffres des ventes en détail en mars dans la région sera annoncé à 09h00 GMT. Dans les deux cas, le consensus des économistes n'attend pas de changement.

En Chine, le PMI HSBC des services a reculé en avril à 51,1 contre 54,3, revenant à son plus bas niveau depuis août 2011.

Sur le marché des changes, le dollar se maintient face au yen après sa progression de vendredi, favorisée par les chiffres de l'emploi jugés rassurants sur les perspectives de croissance de l'économie américaine.

L'euro s'affaiblit un peu en-dessous de 1,31 dollar. Son potentiel d'appréciation est jugé limité après les déclarations, jeudi, de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laissant entendre que celle-ci reste prête à agir pour contrer un éventuel ralentissement de l'économie.

Sur le marché obligataire, le calme qui règne sur les marchés se répercute sur les futures sur le Bund allemand, qui restent stables après avoir enregistré vendredi leur plus forte baisse depuis le début du mois de mars.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent avoisine les 105 dollars après avoir atteint plus tôt dans la journée son plus haut niveau depuis le 11 avril à 105,49 dollars, à la suite des frappes militaires israéliennes des derniers jours en Syrie.

Marc Angrand et Julien Dury pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...