Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse avec les tensions

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse avec les tensions

Europe : Les Bourses européennes ouvrent en baisse avec les tensionsEurope : Les Bourses européennes ouvrent en baisse avec les tensions

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert vendredi en baisse avec des investisseurs inquiets des tensions entre la Russie et les Occidentaux et de la situation en Irak.

À Paris, le CAC 40 perdait 0,51% (-21,34 points) à 4.128,49 points vers 09h20. À Francfort, le Dax reculait de 0,99% et à Londres, le FTSE cédait 0,53%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro et le FTSEurofirst 300 abandonnaient respectivement 0,65% et 0,84%.

Les marchés européens redoutent l'impact sur les économies européennes de la crise géopolitique autour de l'Ukraine et des sanctions imposées par Moscou en riposte aux mesures prises par les Etats-Unis et l'Union européenne.

La Banque centrale européenne (BCE) a estimé jeudi que la crise ukrainienne faisait peser de nouveaux risques sur l'économie de la zone euro. L'institut d'émission et de contrôle a annoncé qu'il ne touchait pas à ses taux directeurs et les maintiendrait aux très bas niveaux actuels pendant une période prolongée en raison de l'inégalité de la reprise et du faible niveau de l'inflation

Dans ce climat troublé, la Bourse de Tokyo a perdu vendredi près de 3%, touchant son niveau le plus bas depuis deux mois

La saison des résultats trimestriels touche à sa fin avec notamment vendredi l'annonce de chiffres supérieurs aux attentes par l'assureur allemand Allianz, qui reste en course pour des bénéfices record en 2014. Le titre gagnait autour de 0,3% dans les premiers échanges.

A Paris, Belvédère plongeait de plus de 6% après avoir fait état jeudi soir d'un chiffre d'affaires en repli de 6,9% au premier semestre, le groupe ayant souffert d'un marché des vins et des spiritueux atone.

Du côté du CAC 40, les plus fortes baisses étaient pour le secteur automobile avec -3% pour Renault et de forts replis également pour Valeo et Michelin.

Longtemps à l'écart des soubresauts géopolitiques en raison de la surabondance de l'offre, les cours du pétrole remontent, le baril de Brent de la mer du Nord repassant au-dessus des 106 dollars le baril.

L'agitation du monde affecte également le marché obligataire, entraînant la baisse des rendements des Treasuries américains et des Bunds allemands. Les écarts de rendements entre le papier allemand à dix ans et son homologue italien se sont creusés à 190 points de base, un plus bas de cinq mois.

(Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...