Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes orientées à la hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes orientées à la hausse à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes orientées à la hausse à mi-séanceEurope : Les Bourses européennes orientées à la hausse à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées à la hausse mercredi à mi-séance et confirment ainsi leur rebond de la veille avec les chiffres meilleurs que prévu du commerce extérieur chinois, qui apaisent les inquiétudes sur l'état de santé de la deuxième économie mondiale.

À Paris, le CAC 40 gagne 1,47% (64,19 points) à 4.443,32 points vers 12h40 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,07% et à Londres, le FTSE avance de 1,09%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 est en hausse de 1,28% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro de 1,47%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse, là aussi dans le prolongement de la séance de mardi.

Les exportations de la Chine se sont contractées de 1,4% sur un an en décembre et les importations de 7,6%, toutes deux beaucoup moins qu'attendu par les économistes, selon les données des douanes chinoises.

Ces statistiques favorisent un regain d'appétit pour les actifs risqués et un rebond des cours du pétrole, malmenés les uns comme les autres depuis le début de l'année.

Le Brent de la mer du Nord et le brut léger américain gagnent plus de 2% et se traitent au-dessus de 31 dollars le baril alors que ce dernier est brièvement tombé mardi sous le seuil de 30 dollars pour la première fois depuis plus de 12 ans.

Les valeurs de l'énergie et des ressources de base signent en conséquence les deux plus fortes hausses sectorielles en Europe, avec des gains de 2,78% et 3,26% respectivement. Tous les secteurs sont dans le vert.

Le titre Aegon s'envole de plus de 11% à la Bourse d'Amsterdam, meilleure performance du FTSEurofirst300. L'assureur néerlandais a annoncé un relèvement de dividende et un rachat d'actions.

E.ON prend plus de 5%, plus forte hausse de l'EuroStoxx 50 et RWE plus de 4% à Francfort. Les électriciens allemands continuent de profiter de notes de courtiers évoquant un coût de démantèlement des centrales nucléaires en Allemagne moins élevé que prévu.

(Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...