Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : Les bourses européennes encore en chute, peur d'une récession

Europe : Les bourses européennes encore en chute, peur d'une récession

Europe : les bourses européennes encore en chute, peur d'une récessionEurope : les bourses européennes encore en chute, peur d'une récession

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont ouvert en baisse lundi, poursuivant leur recul de vendredi, les craintes d'une rechute en récession de l'économie américaine s'étant accrues après l'annonce d'un coup d'arrêt dans les créations d'emplois aux Etats-Unis en août.

En outre, l'échec électoral subi par la CDU, le parti d'Angela Merkel, dimanche en Allemagne, fragilise la chancelière allemande, ce qui pourrait remettre en cause le sauvetage des pays fragilisés de la zone euro, estiment des analystes.

A 9h27, l'indice CAC 40 recule de 2,48% à 3.070,44 points, après avoir chuté de 3,59% vendredi dans le sillage des chiffres de l'emploi aux Etats-Unis.

Parmi les autres grandes places européennes, Londres abandonne 1,88%, Francfort 2,75% et Milan 2,22%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 2,71%.

"Si la semaine dernière les investisseurs ne savaient pas vraiment si l'économie américaine était en faible croissance ou en récession, l'indicateur semble définitivement confirmer le deuxième scénario. Quand un pays détruit autant d'emplois qu'il n'en crée, difficile d'avoir une économie en croissance", commente Saxo Banque dans une note.

Du côté des valeurs, les bancaires sont particulièrement pénalisées alors que l'agence fédérale américaine de supervision des prêts hypothécaires (Federal Housing Finance Agency, ou FHFA) a porté plainte contre 17 grands établissements financiers internationaux, pour un total de pertes de 41 milliards de dollars sur des obligations liées aux subprimes.

L'indice Stoxx des banques européennes (-3,09%) accuse la plus forte baisse sectorielle. Société générale, visée par la plainte de la FHFA, lâche 4,6%, Royal Bank of Scotland 7,41% et Crédit Suisse 5,84%.

Cette aversion aux actifs risqués profite aux valeurs refuges, comme le franc suisse ou les emprunts d'Etat offrant la meilleure signature.

La devise helvétique progresse de 0,41% face à la monnaie unique, un euro se négociant 1,1144 franc. Par ailleurs, l'euro recule de 0,21% face au billet vert, à 1,4126 dollars.

Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans, qui avait clôturé sous les 2% vendredi à un peu plus de 1,98%, se négocie autour de 1,93% ce lundi.

Les craintes de rechute en récession de l'économie pèsent sur les cours du pétrole, le baril de brut léger américain refluant de 1,75% à 84,94 dollars et le Brent 1,3% à 110,87 dollars.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI