Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

Europe : Les Bourses européennes en hausse à la mi-séanceEurope : Les Bourses européennes en hausse à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluaient à un nouveau pic de cinq ans et demi mardi à la mi-séance, portées comme les places asiatiques par la décision inattendue de la banque centrale de Chine d'injecter 255 milliards de yuans (31 milliards d'euros) sur les marchés interbancaires pour endiguer les hausse des taux monétaires.

Ni le recul inattendu de l'indice ZEW ni une batterie de résultats d'entreprise inférieurs aux attentes ne semblent entamer l'optimisme des investisseurs, qui devrait également être de mise à Wall Street, à en croire les premières indications disponibles.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,39% (+16,77 points) à 4.339,63 points vers 12h50. À Francfort, le Dax prend 0,42% et à Londres, le FTSE progresse de 0,14%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,48%.

La cote est soutenue par Unilever, qui gagne près de 4% après avoir rassuré les investisseurs en annonçant une reprise de ses ventes dans les pays émergents au quatrième trimestre.

BNP Paribas (+2,8%) figure également parmi les plus fortes hausses de l'indice EuroStoxx 50 dans la foulée d'un relèvement de recommandation de JP Morgan, passé de "neutre" à "surpondérer"

Du côté des baisses, le titre Alstom plonge de plus de 11,5% après que le spécialiste des infrastructures électriques et ferroviaires a abaissé mardi ses prévisions de marge et de trésorerie en raison de la faiblesse persistante du marché des nouvelles centrales thermiques.

DSM (-9,92%) et SABMiller (-0,89%) ont également fait état de résultats inférieurs aux attentes.

L'indice ZEW du sentiment des investisseurs a reculé en janvier en Allemagne après avoir atteint le mois précédent son plus haut niveau depuis avril 2006, selon des chiffres publiés mardi.

Cette évolution pèse sur l'euro face au dollar, même si le billet vert est surtout porté par la perspective d'une nouvelle réduction du programme d'assouplissement quantitatif de la Réserve fédérale.

Après avoir évolué dans le rouge en début de journée, le cours du Brent gagne près de 1,5%, dans la foulée du rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) faisant état d'une accélération d'une hausse de la demande de pétrole cette année.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...