Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : Les Bourses européennes accentuent leur rebond à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accentuent leur rebond à mi-séance

Europe : Les Bourses européennes accentuent leur rebond à mi-séanceEurope : Les Bourses européennes accentuent leur rebond à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leur rebond à mi-séance, sous l'impulsion des valeurs pétrolières sensibles à la stabilisation des cours du brut et dans l'anticipation de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la Banque centrale européenne après l'annonce d'une inflation négative en décembre dans la zone euro.

La perspective d'un rebond de Wall Street à l'ouverture après cinq séances de baisse soutient également la tendance.

À Paris, le CAC 40 s'adjuge 46,45 points ou 1,14% à 4.129,95 à 13h00. Le Dax allemand et le Footsie britannique gagnent l'un et l'autre 0,99% tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 reprend 1,17% et l'EuroStoxx 50 0,95%.

A contre-courant, la Bourse d'Athènes recule de plus de 2%, rattrapant les pertes de mardi quand elle était fermée et alors que le journal allemand Bild relance les spéculations sur le "Grexit", une sortie de la Grèce de la zone euro.

Les futures sur indices new-yorkais signalent à ce stade une ouverture en hausse de 0,3% pour le Dow Jones et de 0,6% pour le Standard & Poor's 500.

Les prix à la consommation ont baissé de 0,2% sur un an en décembre dans la zone euro selon l'estimation rapide d'Eurostat, un recul plus fort qu'attendu - les économistes attendaient en moyenne un repli de 0,1% - mais dû entièrement aux prix de l'énergie, qui ont chuté de 6,3%. Hors énergie et alimentation, l'indice progresse de 0,7%, comme en novembre et en octobre.

L'indice des prix à la consommation n'avait plus été en territoire négatif depuis octobre 2009, quand il s'était établi à -0,1%, et sa baisse de décembre accentue la pression sur la BCE pour qu'elle lance un programme de rachats d'obligations souveraines peut-être dès sa prochaine réunion monétaire le 22 janvier.

L'euro/dollar est reparti à la baisse après la statistique, cédant 0,5% à 1,1821 pour tester de nouveaux plus bas de neuf ans.

Les valeurs pétrolières profitent d'une tentative de rebond du Brent, qui a effacé ses pertes après avoir brièvement enfoncé dans la matinée le seuil symbolique des 50 dollars pour la première fois depuis le début 2009. Eni et Total, en hausse de plus de 2%, comptent ainsi parmi les cinq plus fortes hausses de l'EuroStoxx 50.

Airbus s'adjuge 3,3% en réaction à des informations sur ses commandes de 2014, qui devraient avoir été supérieures à celles de Boeing BA.N selon une source citée par Reuters.

En tête des hausses de l'EuroStoxx 50 et du CAC 40, Vinci bondit de 5,1% dans l'espoir d'un accord avec le gouvernement français sur les concessions d'autoroutes.

Par secteurs, l'indice des télécoms réalise la meilleure performance (+1,6%), sous l'impulsion de Deutsche Telekom (+2,7%), devant les pétrolières et la construction (+1,4% dans les deux cas).

Tous les indices sectoriels sont dans le vert et seules deux valeurs de l'EuroStoxx 50 accusent une baisse, LVMH (-0,6%) après un déclassement de Deutsche Bank et Nokia qui abandonne 0,2%.

(Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...