Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Europe : L'UE autorise la SNCF à monter à 100% au capital d'Eurostar

Europe : L'UE autorise la SNCF à monter à 100% au capital d'Eurostar

Europe : L'UE autorise la SNCF à monter à 100% au capital d'EurostarEurope : L'UE autorise la SNCF à monter à 100% au capital d'Eurostar

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a autorisé mercredi la SNCF à prendre le contrôle exclusif d'Eurostar, le groupe public français ayant accepté de partager avec de nouveaux entrants le marché de la billetterie et des services de maintenance sur les liaisons ferroviaires concernées.

L'exécutif européen avait estimé dans un premier temps que l'opération pourrait constituer une entrave à la concurrence et renforcer la position dominante d'Eurostar sur les liaisons entre Londres et Paris et entre Londres et Bruxelles.

Elle craignait aussi une limitation du choix des services proposés aux voyageurs.

"La Commission européenne a approuvé, en vertu du règlement de l'UE sur les concentrations, le projet de concentration par lequel l'opérateur ferroviaire français SNCF Mobilités acquiert le contrôle exclusif d'Eurostar International Limited", dit la CE dans un communiqué.

"La décision de la Commission est subordonnée au respect d'engagements visant à faciliter l'entrée de nouveaux opérateurs ferroviaires sur les routes Londres-Bruxelles et Londres-Paris, dans lesquelles Eurostar est actuellement le seul opérateur".

Eurostar, la SNCF et l'opérateur du réseau belge SNCB, actionnaire minoritaire, ont accepté de partager avec la concurrence la billetterie et les services d'informations aux passagers dans les gares de France et de Belgique.

La concurrence pourra également emprunter aux heures de pointe les lignes actuellement exploitées par Eurostar.

La Grande-Bretagne avait annoncé en mars la vente de sa participation de 40% dans Eurostar pour 585 millions de livres (804 millions d'euros) à un consortium comprenant le fonds de pension canadien Caisse de dépôt de placement du Québec (CDQP) et le gérant d'actifs britannique Hermes.

(Foo Yun Chee, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...