Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Entre l'espagne et la fed, l'euro se reprend

Marché : Entre l'espagne et la fed, l'euro se reprend

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne reprenait du terrain ce midi après que de vives inquiétudes provenant d'Espagne aient vivement pesé hier. Mais les chiffres décevants de l'emploi US en mars maintiennent l'éventualité d'un nouveau train d'assouplissement monétaire de la part de la Fed. Vers 12 heures 55, l'euro gagnait ainsi 0,46% à 1,3143 dollar, non sans avoir en matinée franchi un temps la barre symbolique des 1,3150.

La devise se reprend également contre le yen (+ 0,50% à 106,15) quand elle marque le pas aussi bien face au sterling (0,8256) que contre le franc suisse (1,2012).

A propos de la séance d'hier, résument les analystes d'Aurel BGC, “les investisseurs s'inquiètent de la situation économique en Espagne et l'annonce prochaine de nouvelles réformes budgétaires par le gouvernement n'a pas permis une détente des taux longs. En fin de journée, le taux espagnol à 10 ans se rapprochait du seuil psychologique des 6%”, qu'il a donc franchi en début de matinée.

'Les investisseurs restent très affectés par la hausse des taux que l'Espagne a dû concéder, mercredi, lors de sa première émission obligataire lancée après la présentation du budget 2012”, ajoutaient-ils..

Regain de crise souveraines aidant, les regards des cambistes sont maintenant braqués sur les taux des obligations des Etats de la zone euro dont la situation financière paraît la plus inquiétante. Ainsi, ceux du '10 ans' espagnol, qui début mars étaient inférieurs à 5%, ont dépassé d'une courte tête les 6% ce matin avant de refluer ce midi à 5,89%.

La situation relative de cet emprunt d'Etat s'améliore d'autant plus qu'en Allemagne, le 'Bund' à 10 ans sert maintenant un taux de près de 1,80%, contre moins de 1,70% hier en séance. En France, ce taux qui est monté jusqu'à 3,02% ce matin revient à 2,97% ce midi.

Rappelant les précédents irlandais, grec et italien, un cambiste nord-européen rappelle que le niveau 'magique' à partir duquel la situation risque d'échapper à tout contrôle est situé vers 7%. Attention, avertit-il : 'des indicateurs suggèrent que l'effet des opérations de refinancement à trois ans menées par la BCE commence à s'épuiser”.

Mais ce matin, les propos de nombre d'officiels européens appelant à la modération ont semble-t-il engendré une accalmie, à l'instar de ceux de Valérie Pécresse en France.

De plus, le Trésor italien a notamment réussi à lever les huit milliards qu'il comptaient emprunter à un an, l'offre ayant dépassé les 12 milliards, même si le taux est sensiblement plus élevé que celui de l'émission similaire précédente. Le “10 ans” italien revient d'ailleurs de plus de 5,7% hier soir à 5,51% ce midi.

Et enfin, les chiffres décevants des créations d'emplois US publiés vendredi font de nouveau planer le risque de lancement d'un “QE 3” de la part de la Fed.

En dépit de la détende ce matin, un cambiste souligne que la récente hausse des taux des obligations d'Etat, qui s'accompagne mécaniquement d'une baisse de leurs prix, 'devient un problème pour les banques qui en ont acheté, puisqu'elles perdent maintenant de l'argent sur ces placements'.

Cet après-midi, les investisseurs prendront connaissance cet après-midi de plusieurs données économiques aux Etats-Unis. A 14 heures 30, seront dévoilés les prix à l'importation pour mars, attendus en hausse de 1,1%.

Deux heures plus tard, paraîtront les stocks hebdomadaires de pétrole. Puis à 20h00, les opérateurs accueilleront le Livre Beige de la Fed.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...