Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : EN DIRECT – Une restructuration de la dette grecque se profile

Marché : EN DIRECT – Une restructuration de la dette grecque se profile

La Grèce fait un pas de plus vers la sortie du tunnelLa Grèce fait un pas de plus vers la sortie du tunnel

(Tradingsat.com) - Le Bundestag allemand a donné son feu vert pour négocier la troisième aide internationale au pays, emboîtant le pas à plusieurs autres parlements. Autre bonne nouvelle pour Athènes: les Européens ont accordé un prêt d'urgence de 7 milliards d'euros.

Encore une journée où les bonnes nouvelles se sont accumulées pour la Grèce. Depuis que le parlement hellénique a voté jeudi les mesures impopulaires (hausse de la TVA, réformes des retraites) imposées par les créanciers, acceptant ainsi de boire une potion amère, les feux verts se sont multipliés.

Ce vendredi, une étape importante a encore été franchie. Le Bundestag, chambre basse du Parlement allemand, a ainsi donné son feu vert à Angela Merkel pour négocier le troisième plan d'aide au pays, qui devrait s'échelonner entre 82 et 86 milliards d'euros.

Quelques heures avant le vote, la chancelière allemande avait tenté de convaincre les plus sceptiques des élus allemands en assurant que "l'option alternative (au plan, ndlr) serait le chaos assuré".

L'aide d'urgence débloquée

Outre l'Allemagne, les parlements autrichiens, bulgares, finlandais et français ont également donné leur aval, permettant ainsi aux Européens de plancher sur les modalités exactes de l'aide à la Grèce. Le MES (Mécanisme européen de stabilité), le fonds de secours de la zone euro, a ainsi officiellement débuté les négociations ce vendredi soir.

Autre avancée majeure: les 28 pays de l'Union européenne ont finalement accordé un prêt d'urgence de sept milliards d'euros pour régler les échéances financières les plus immédiates dont 4,2 milliards dus à la Banque centrale européenne.

La question de la dette

Il restera également un point très technique et très crucial à régler: l'allègement de la dette grecque, qui atteint 180% du PIB. Les créanciers d'Athènes vont probablement tenter de trouver des solutions pour réduire ce fardeau sans pour autant opter pour un abandon de créance pur et simple, qui est interdit par les traités.

Aussi bien la directrice générale du FMI Christine Lagarde que le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi ont appelé à une restructuration de la dette grecque. Ce vendredi, le vice-président de la Commission européenne, Valdis Dombrovskis, a d'ailleurs indiqué que ce sujet serait à l'ordre du jour "parce que c'est également quelque chose sur laquelle le FMI insiste".

>> Revivez cette journée du 17 juillet, qui a permis de débloquer les négociations, en cliquant ici.

Par D. L. avec agences

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...