Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Elio di rupo espère former un cabinet cette semaine en belgique

Marché : Elio di rupo espère former un cabinet cette semaine en belgique

Elio di rupo espère former un cabinet cette semaine en belgiqueElio di rupo espère former un cabinet cette semaine en belgique

BRUXELLES (Reuters) - La Belgique devrait être dotée d'un nouveau gouvernement dans un délai de quelques jours, a déclaré dimanche Elio Di Rupo, le "formateur" chargé de dégager un consensus entre les six formations politiques engagées dans des négociations.

Ces partis politiques sont parvenus samedi à un accord sur le projet de budget pour 2012, qui était considéré comme le dernier obstacle à la formation d'un gouvernement.

"Nous espérons être capables d'y parvenir (former un gouvernement) au cours de la semaine prochaine, il y a encore quelques points sur lesquels nous devons travailler et nous pensons que nous y parviendrons dans les délais les plus courts", a dit Elio Di Rupo, dirigeant socialiste francophone, au cours d'une conférence de presse.

"Il nous faudra encore quelques jours pour boucler les négociations dans certains domaines. Malgré l'énorme travail institutionnel, les réformes structurelles et le budget, il reste encore certains autres domaines que nous devons aborder(...)", a-t-il dit.

"La volonté existait de faire ce qu'il fallait pour boucler un budget. Il est là, et il n'y a plus que des questions administratives, puis le débat parlementaire, et nous espérons qu'un gouvernement sera formé dans les jours à venir", a dit Di Rupo.

Les dissensions concernant le budget 2012 ont fait monter fortement le coût des emprunts belges ces dernières semaines. A la fin septembre, le rendement des obligations sur dix ans était inférieur à 3,9%. Vendredi dernier, il s'élevait à 5,9%. Le même jour, l'agence Standard & Poor's abaissait la note souveraine de la Belgique, ramenée de "AA+" à "AA" avec perspective négative.

Cela fait près d'un an et demi, depuis les législatives de juin 2010, que la Belgique est sans gouvernement issu des urnes. En l'attente, c'est le cabinet sortant d'Yves Leterme qui gère les affaires courantes.

Après l'adoption du budget, le roi des Belges, Albert II, a chargé Elio di Rupo, qui avait décidé de jeter l'éponge, de relancer ses efforts pour constituer un gouvernement.

Le commissaire européen aux Affaires économiques et budgétaires, Olli Rehn, a salué dimanche l'accord des partis politiques belges sur le projet de budget 2012.

"Je me félicite de l'accord présenté par M. Elio Di Rupo aujourd'hui sur les mesures touchant au budget fédéral belge, avec pour objectif de ramener le déficit budgétaire à 2,8% du PIB en 2012, comme l'a recommandé le conseil européen, et d'ouvrir la voie à de nouvelles consolidations en 2013 et 2014", a dit Rehn.

Ben Deighton, Bertrand Boucey et Eric Faye pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...