Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Demande étrangère solide au japon, mais perspectives incertaines

Marché : Demande étrangère solide au japon, mais perspectives incertaines

Demande étrangère solide au japon, mais perspectives incertainesDemande étrangère solide au japon, mais perspectives incertaines

par Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - La croissance de l'économie japonaise devrait rester soutenue par la demande étrangère, surtout celle des pays émergents, a déclaré mardi la Banque du Japon (BoJ), tout en soulignant l'incertitude entourant les perspectives.

Dans son rapport économique mensuel, la banque centrale a également estimé que la production japonaise allait continuer à augmenter au quatrième trimestre, mais à un rythme plus lent que sur la période juillet-septembre.

"Certaines entreprises déclarent que le ralentissement économique mondial commence à affecter leurs commandes à l'exportation", écrit la BoJ dans son rapport d'octobre.

"C'est pourquoi nous devons surveiller les risques baissiers, majoritairement dans le secteur des composants électroniques, qui connaît un ajustement des stocks."

L'institut d'émission a ajouté surveiller de près l'impact de l'appréciation du yen sur les exportations de l'archipel.

Alors que les exportations automobiles vont continuer à progresser avec la reconstitution des stocks des constructeurs hors du Japon, la demande globale de composants électroniques devrait ralentir du fait de la baisse des ventes d'ordinateurs personnels et de télévisions, selon le rapport mensuel.

Vendredi, la Banque du Japon a adopté un ton légèrement plus inquiet à propos du ralentissement de la croissance à l'étranger, mais elle a laissé sa politique monétaire inchangée.

Certains membres de la BoJ redoutent de plus en plus que l'économie japonaise perde le soutien de la demande extérieure, alors qu'elle se relève tout juste des dégâts causés par le tsunami de mars dernier. Ils pourraient en conséquence appeler à un nouvel assouplissement de la politique monétaire lors de la prochaine réunion du conseil de la Banque le 27 octobre.

Une révision majeure du scénario de reprise augmenterait les chances d'un tel assouplissement, ont expliqué des sources ayant une bonne connaissance du fonctionnement de la BoJ.

LE YEN FORT FREINE LES EXPORTATIONS

Le Japon devrait être sorti de la récession au troisième trimestre avec la poursuite du rétablissement des chaînes d'approvisionnement interrompues par le tremblement de terre.

De plus, la confiance du consommateur s'est améliorée en septembre avec la stabilisation des cours de Bourse après leur forte chute au cours des deux mois précédents, selon une enquête du gouvernement également publiée mardi.

Mais le ralentissement de la croissance et la fermeté du yen, qui a atteint un plus haut record face au dollar en août, ont commencé à peser sur les exportations et la production.

Le secrétariat général du gouvernement a indiqué mardi que le sentiment dans le secteur des services a baissé en septembre pour le deuxième mois d'affilée, en partie à cause du yen fort.

La Banque du Japon devrait revoir en baisse ses estimations de PIB dans son rapport semi-annuel du 27 octobre, selon des sources, qui prédisent que l'inflation "core" va rester inférieure au seuil de 1% jugé souhaitable jusqu'en mars 2014, ce qui laisse envisager le maintien de taux d'intérêt très bas.

Toutefois une révision majeure de ses projections pourraient donner à la BoJ un élément justifiant un nouvel assouplissement de sa politique monétaire, surtout s'il y a plus des signaux selon lesquels l'économie perd sa dynamique ou le yen continue à progresser face au dollar, estiment des analystes.

Jean Décotte et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...