Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Credit suisse réduit ses coûts après un faible 2e trimestre

Marché : Credit suisse réduit ses coûts après un faible 2e trimestre

Credit suisse réduit ses coûts après un faible 2e trimestreCredit suisse réduit ses coûts après un faible 2e trimestre

ZURICH, Suisse (Reuters) - Credit Suisse a dévoilé jeudi des chiffres en demi-teinte pour son deuxième trimestre, annonçant un programme de réduction des coûts.

Credit Suisse va mettre sur pied des mesures d'amélioration afin d'atteindre un milliard de francs suisses d'économies de coûts et de réductions d'ici 2012. Ce programme comprend des réductions d'effectifs d'environ 4% de l'effectif mondial du groupe.

Ces initiatives incluront des coûts de mise en place en 2011 de 400 millions à 450 millions de francs, dont 142 millions ont déjà été comptabilisés au deuxième trimestre. Des montants supplémentaires seront comptabilisés pour le reste de l'année.

UBS avait indiqué mardi qu'elle allait réduire dans les deux à trois prochaines années certains coûts à raison de 1,5 à 2,0 milliards de francs.

Le bénéfice net a reculé à 768 millions de francs, après 1,14 milliard lors du premier trimestre alors que les économistes tablaient sur 1,02 milliard de francs.

La période a en outre été marquée par des gains nets de valeur juste de 41 millions de francs, précise dans un communiqué le numéro deux de l'industrie bancaire en Suisse.

Au niveau des différents segments d'activité, la banque privée a enregistré un résultat avant impôts en petite baisse à 843 millions de francs, tandis que la banque d'affaire a vu le sien divisé par cinq à 231 millions de francs.

La gestion d'actifs a bouclé la période le deuxième trimestre sur un bénéfice avant impôts en hausse à 202 millions.

"Notre performance en ce qui concerne Investment Banking a été inférieure à nos attentes", a reconnu le directeur général Brady Dougan dans le communiqué.

Ce segment a été affecté par des conditions de négoce difficiles et le recul de l'activité clientèle. En outre, l'affaiblissement du dollar américain vis-à-vis du franc suisse, a eu un effet défavorable sur les revenus et favorable pour les charges, souligne Credit Suisse.

L'afflux net de capitaux au niveau du groupe s'est élevé à 14,3 milliards et à 11,5 milliards de francs dans la banque privée. Dans la gestion d'actifs, Credit Suisse a enregistré des rentrées de quatre milliards.

Les analystes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des afflux nets de 14,2 milliards dans la banque privée et de 3,98 milliards dans la gestion d'actifs.

Le ratio des fonds propres de base est resté stable à 18,2% à la fin du trimestre. Le rendement des fonds propres a en revanche chuté à 9,7% contre 13,4% à la fin mars.

Pascal Schmuck

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...