Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Cor - sap maintient son objectif 2012, porté par le "cloud"

Marché : Cor - sap maintient son objectif 2012, porté par le "cloud"

Cor - sap maintient son objectif 2012, porté par le Cor - sap maintient son objectif 2012, porté par le

Correction. Bien lire au 5e paragraphe que SAP a enregistré au 2e trimestre une croissance de 20% de l'activité mentionnée et non qu'il vise une croissance de 20% comme écrit par erreur.

FRANCFORT (Reuters) - L'allemand SAP a maintenu sa prévision pour l'ensemble de l'exercice 2012 mardi, malgré un contexte économique trouble, grâce à l'essor de son activité dans les services d'informatique dématérialisée ("cloud").

Le premier fabricant mondial de logiciels pour les entreprises, qui a dévoilé ses résultats le 12 juillet, a confirmé son objectif d'un bénéfice d'exploitation 2012 en hausse et situé entre 5,05 milliards et 5,25 milliards d'euros à taux de change constants.

Il a également dit s'attendre à ce que SuccessFactors, le spécialiste des solutions "cloud" qu'il a racheté au début de l'année pour 3,4 milliards de dollars (2,8 milliards d'euros), contribue à faire progresser de 10 à 12% son chiffre d'affaires issu des logiciels et services afférents sur l'ensemble de l'exercice.

"Avec cet élan de la première moitié de 2012 (...) nous sommes en mesure d'atteindre nos objectifs pour l'ensemble de l'année", a déclaré Werner Brandt, directeur financier de SAP.

SAP, qui rivalise avec les américains Oracle et IBM, a enregistré au deuxième trimestre une croissance de plus de 20% dans les produits destinés à ses clients du secteur manufacturier.

Le chiffre d'affaires pour les logiciels destinés à ses clients de la finance et de la distribution a de son côté bondi de 60% sur le trimestre.

À la mi-juillet, SAP avait dévoilé un chiffre d'affaires dans les logiciels au niveau record de 1,06 milliard d'euros au deuxième trimestre, en progression de 19% en données ajustées des effets de change, une croissance dans la fourchette haute de ses prévisions.

Le bénéfice d'exploitation trimestriel avant éléments exceptionnels a progressé de 15% à 1,17 milliard d'euros, alors que les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S attendaient en moyenne 1,11 milliard d'euros.

Harro Ten Wolde, Natalie Huet pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI