Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Confiance de l'euro avant le sommet de bruxelles

Marché : Confiance de l'euro avant le sommet de bruxelles

tradingsat

(CercleFinance.com) - La monnaie unique européenne maintenait l'essentiel des gains engrangés ces derniers jours contre le dollar américain à quelques heures de l'ouverture d'un sommet européen très attendu, et alors que les rumeurs de demande d'aide de la part de l'Espagne ne faiblissent pas. Vers 12 heures 30, l'euro est ainsi presque étale (- 0,02%) à 1,3113 dollar l'euro.

En revanche, la devise de l'union monétaire européenne perd un peu de terrain contre le sterling (- 0,15% à 0,8114) tout en restant stable face au franc suisse (1,2095 franc l'euro).

Les dernières statistiques publiées par la Chine suscitent un certain optimisme ce matin, les cambistes se demandant si la croissance de ce grand pays émergent ne serait pas sur le point de rebondir. Chez Natixis, on relève ce matin la croissance du PIB chinois est ressortie à 7,4% du 3ème trimestre, selon les chiffres officiels de Pékin, après 7,6% au 2ème trimestre.

Pour les analystes, ce chiffre en ligne avec les attentes peut être lu à l'aune des dernières statistiques portant sur septembre, comme la production industrielle (+ 9,2% d'une année sur l'autre), mais aussi les ventes de détail, qui ont aussi accéléré, alors que l'investissement urbain n'a pas ralenti. Cela constitue pour Natixis 'des signes d'amélioration' pouvant présager d'une amélioration de la tendance.

Le son de cloche est plus modéré chez RTFX : “le taux de croissance de l'économie chinoise a ralenti pour le septième mois consécutif entre juillet et septembre alors que le gouvernement a fixé en mars un objectif de croissance de 7,5%, soit le plus bas depuis mars 2004.”

Cependant, les chiffres US continuent eux aussi de susciter l'optimisme : “les mises en chantier aux USA ont augmenté de 15 %, à 872.000 en données annualisées corrigées des variations saisonnières”, rappelle IGMarkets ce matin. Selon l'analyste Arnaud Poutier, “la reprise sensible des mises en chantier confirme que les marchés de l'immobilier et de la construction sont réellement en train de se redresser, et bien plus que ce qui était anticipé.”

M. Poutier “considère que ces indicateurs avancés de l'ensemble de l'économie permettent d'envisager de très bonnes surprises pour la conjoncture américaine en 2013”.

Tout cela n'empêche pas l'euro de caracoler au plus haut d'un mois contre le dollar, au-dessus de 1,31 dollar, en dépit d'une légère consolidation ce matin. Les espoirs sont toujours les mêmes : “la demande d'aide financière auprès de la BCE semble être clairement envisagée par l'Espagne, mais les conditions restent à établir”, résument les spécialistes de Saxo Banque ce matin, alors qu'un sommet européen des chefs d'Etat et de gouvernement s'ouvrira cet après-midi à Bruxelles.

Toute la question est de savoir quand Madrid formulera sa demande qui, si elle était acceptée, ouvrirait la voie aux rachats d'actifs obligataires annoncés par la BCE le mois dernier. Ce midi sur le marché secondaire, le taux de l'emprunt d'Etat espagnol à 10 ans se détend de nouveau et recule de près de six points de base à 5,39%.

Cependant, un cambiste nord-européen ne cache pas son scepticisme : 'le sommet européen qui commencera aujourd'hui va être un 'flop' (...) Objectivement, la probabilité que l'Espagne demande l'aide du Mécanisme européen de stabilité dans ce cadre est très faible', ajoute l'analyste. Bref, 'il existe à court terme un risque que les marchés soient légèrement déçus par l'issue du sommet si aucune annonce révolutionnaire n'intervient à cette occasion', selon le cambiste. A suivre.

Par ailleurs, l'euro continue de gagner du terrain contre yen (+ 0,20% à 103,89 yens). “Cette dépréciation du yen semble être également due à la pression mise sur la Banque du Japon pour relancer son économie, une mesure de relance qui serait remise en question par les investisseurs aux vues du manque de marge de manoeuvre de cette dernière”, explique Saxo Banque.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain comportera notamment les inscriptions hebdomadaires au chômage (consensus : 365.000, après 339.000 la semaine précédente), ainsi que l'indice de la Fed de Philadelphie et les indicateurs économiques avancés qui devraient, eux, s'améliorer.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI