Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Clôture en hausse limitée, incertitudes en zone euro

Marché : Clôture en hausse limitée, incertitudes en zone euro

Clôture en hausse limitée, incertitudes en zone euroClôture en hausse limitée, incertitudes en zone euro

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en hausse de 0,4% à 3 453 points, prudente en raison des incertitudes en zone euro, alors même que débutait la seconde opération de refinancement à long terme (LTRO) de la Banque centrale européenne.

"Au-delà du montant, que nous attendons en dessous de l'opération précédente (entre 300 et 400 milliards d'euros), c'est sa découpe entre les pays européens qui comptera mais ces données ne seront publiées que dans un second temps", a commenté un analyste du CM-CIC.

"Les banques françaises ou allemandes sont solides et n'ont pas besoin du LTRO, ce qui n'est pas le cas du tissu de petites banques ou caisses régionales qui existe dans les pays périphériques", a-t-il ajouté.

Dans l'actualité des sociétés, Peugeot a encore fait parler de lui, les différentes options envisagées avec General Motors continuant à alimenter la spéculation. Mais l'engouement qu'a connu le constructeur automobile en début de journée en réaction à une supposée prise de participation de General Motors au capital de PSA Peugeot Citroën (moins de 5% selon Reuters et autour de 7% d'après Bloomberg) s'est vite essoufflé. Le titre a finalement clôturé en légère hausse de 0,4% à 15,4 euros.

Alors que le marché s'interroge sur l'intérêt d'une éventuelle alliance stratégique entre les deux constructeurs, le Wall Street Journal revient à la charge en évoquant cette fois, selon une source proche du dossier, une augmentation de capital d'environ 1 milliard d'euros pour faire entrer GM au capital de PSA, à hauteur de 7%. La famille Peugeot qui détient un peu plus de 30% du capital du groupe français aurait donné son accord à cette possible levée de fonds à laquelle elle participerait. L'annonce d'une telle opération pourrait intervenir ce mercredi, croit savoir le WSJ.

Par ailleurs, STMicroelectronics a flambé de 6,9% en tête du CAC 40 après une série de contrats remportés par la co-entreprise ST-Ericsson, notamment un avec le géant coréen Samsung pour son futur smartphone, le Galaxy S Advance, qui sortira le mois prochain.

En baisse : France Télécom (-1,1%), Alcatel-Lucent (-0,7%) ou encore Vallourec (-0,6%).

Hors CAC : Casino a pris 0,7% après avoir annoncé des résultats 2011 en forte progression, marqués par un résultat opérationnel courant en hausse de +19,1% par rapport à 2010, à 1 548 millions d'euros soit très légèrement supérieur aux attentes de 1 530 millions d'euros, un résultat net part du Groupe de 565 millions d'euros (+6,8%) et un chiffre d'affaires de 34 361 millions d'euros (+18,2%).

Le groupe de distribution alimentaire se dit par ailleurs prêt à négocier avec les Galeries Lafayette de la valorisation de Monoprix, dont chacun des deux groupes possède 50%. Le conseil d'administration de Casino a rejeté lundi la proposition des Galeries Lafayette de racheter au distributeur stéphanois ses 50% de Monoprix au prix de 1,35 milliard d'euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI