Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Chine : Un journaliste aurait provoqué la chute des marchés

Chine : Un journaliste aurait provoqué la chute des marchés

Wang Xiaolu, journaliste, a reconnu avoir provoqué un mouvement de paniqueWang Xiaolu, journaliste, a reconnu avoir provoqué un mouvement de panique

(Tradingsat.com) - Son nom : Wang Xiaolu, accusé par les autorités chinoises d’avoir, quasiment soi-même, provoqué la dégringolade boursière de cet été à Shanghai. De sévères chefs d’inculpation contre une seule personne, au milieu d’une sphère financière chinoise en quête urgente de stabilité.

Aveux et coopération avec les autorités pour faire toute la lumière sur l’affaire. Wang Xiaolu, journaliste d’un magazine réputé, Caijing, a dû, "à la chinoise", faire son autocritique et confirmer les chefs d’inculpation dont il fait l’objet, et notamment rédaction et propagation de fausses nouvelles.

Wang Xiaolu, dans une déclaration officielle, déclare être détenu par les autorités chinoises et reconnaît qu’un de ses articles, paru le 20 juillet dernier, n’était le fruit que d’informations non-vérifiées, de considérations subjectives, qui ont causé une panique et un désordre considérable, ainsi que de lourdes pertes pour l’ensemble des marchés. Il souhaite donc coopérer pleinement à l’enquête.

Rumeurs et tempête boursière

L’article en question évoquait notamment l’hypothèse d’une sortie massive des grands investisseurs chinois du marché actions, au vu de la volatilité générale des marchés, nouvelle qui à l’époque avait déjà été qualifiée de " mensongère" et d’"irresponsable".

Depuis les plus hauts de la mi-juin, le marché de Shanghai a perdu environ 40%, il gagne encore quasiment la même chose sur un an - +38% - mais il est clair que cette tempête boursière aura marqué les esprits et continue à le faire.

Grand ménage en cours

Car au-delà de ces déclarations spectaculaires, Pékin exige en urgence un nettoyage massif dans les rouages de son système financier, sous peine d’une poursuite des mouvements violents qui l’animent en ce moment, qui pourraient avoir un effet dévastateur en matière de confiance des investisseurs étrangers et domestiques. Il ne faut pas oublier que l’Etat chinois reste de loin l’actionnaire numéro 1 du marché de Shanghai

En tout, ce sont actuellement plusieurs dizaines de responsables de haut rang qui sont mis en accusation, dont certains acteurs-clé des... Pour lire la suite de l'article, cliquez ici.

Par Antoine Larigaudrie

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...