Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Calme apparent

Marché : Calme apparent

Wall Street est bloquée sur des résistances techniques, alors que l'Europe est plus calme.Wall Street est bloquée sur des résistances techniques, alors que l'Europe est plus calme.

(Tradingsat.com) - Malgré un petit gain sur la semaine écoulée, et des volumes relativement faibles, le marché semble agité de mouvements violents, face à l’inconstante de Wall Street.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 30 points à 4.290 (Calls IGMarkets). La journée sera pauvre en volumes pour ce jour férié, d’autant que la Bourse de Francfort est fermée, et que les marchés sortent d’un peu plus d’une semaine de grand calme du point de vue des échanges (pas plus de 2,6 ou 2,7 milliards d’euros négociés)

La Bourse de Paris aura bien remonté la pente en définitive, au milieu d’une semaine un peu mouvementée, +0,6% vendredi, et un gain cumulé de 0,4% sur l'ensemble de la semaine. Peu de conviction et à plusieurs reprises des vrais gros signaux de fragilité, puisque le CAC40 est allé jusqu'à 4266 au plus bas. Beaucoup d’amplitude, phénomène rendu possible par la faiblesse des volumes.

Le principal catalyseur reste Wall Street. Le SP500 termine en données cumulées sur un recul de 0,5%, mais avec des hausses et des baisses assez sensibles, supérieures à 1% plusieurs fois sur la semaine. Et la dernière note de la semaine reste négative, avec un recul de 0,85%.

Il semble qu’il y ait une véritable barrière technique infranchissable du côté des 2100 ponts, juste au-dessus du record absolu signé en mai dernier à 2093. Beaucoup d'analystes à Wall Street estiment que tant que l’indice ne sera pas revenu à hauteur pour tenter de le dépasser, il y aura toujours de la pression à la vente.

D’ailleurs le célèbre homme d’affaires Carl Icahn a décidé de parier sur une forte correction : son plus gros fonds d’investissement, où il a investi personnellement 4 milliards de dollars, a accumulé 150% de positions en vente à découvert. Le milliardaire parie sur une "prise de conscience" par les marchés des risques qui pèsent sur l’économie américaine, avec une forte baisse des indices à la clé.

Enfin de nouveaux chiffres chinois pourraient instiller une nouvelle dose de défiance, en particulier la production industrielle d'avril, bien inférieure aux attentes.

Valeurs

Pétrole Nette remontée des prix du brut, avec un Brent de Mer du Nord du côté des 48 dollars, plus de 46 pour le brut léger américain.

Luxe - LVMH La filiale de montre de luxe Tag Heuer prévoit une hausse d'au moins 10% de ses ventes cette année. Le patron du groupe dit que toutes ses prévisions sont dépassées, avec une hausse de 20%.

EDF Après Moody's, c'est S&P qui abaisse la note de crédit de l'électricien. Elle passe de A+ à A, avec implication négative, comme Moody's, donc de fortes chances qu’EDF ait droit à un nouvel abaissement dans les prochains mois si le groupe persiste dans son investissement pour l'EPR Britannique. A noter qu'EDF vendredi a relativement bien résisté à l'abaissement de la note par Moody’s, le titre a gagné 0,27%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...