Bourse > Actualités > Points de marché > Cac 40 : Nouvel accès de lourdeur sous les 3000 points

Cac 40 : Nouvel accès de lourdeur sous les 3000 points

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris fait à nouveau preuve de lourdeur vendredi matin, les investisseurs ayant du mal à mettre leurs préoccupations de côté dans l'attente des chiffres américains de l'emploi.

Toujours très volatil, l'indice CAC 40 accélère son repli vers 10h45 et cède 0,9% à 2990,5 points, repassant en-dessous des 3000 points.

Les autres places européennes figurent également dans le rouge, à l'exception de Madrid (+0,1%), dopée par un rebond des financières, et Dublin (+0,1%), qui profite du vote favorable des Irlandais au pacte budgétaire européen.

Face à des nouvelles préoccupantes sur la situation en Espagne (les épargnants espagnols auraient transféré près de 100 milliards d'euros en dehors du pays au cours des trois derniers mois) et en Chine (septième dégradation consécutive du PMI manufacturier), les investisseurs espèrent pouvoir 'se changer les idées' avec le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis, qui sera publié à 14h30.

'Ni les acheteurs ni les vendeurs ne savent vraiment dans quel sens iront les marchés et cela rend les conditions actuelles assez traîtres', estiment les stratèges londoniens de Capital Spreads.

Officiellement, le consensus s'est établi à 150.000 créations de postes en mai, mais les pronostics des économistes ont été implicitement revus en baisse après les deux déceptions des inscriptions au chômage et de l'enquête ADP hier.

Les valeurs bancaires profitent de la relative accalmie pour opérer un rebond sans panache. BNP Paribas reprend 1,2% et Société Générale s'adjuge 0,7%.

Quelques titres malmenés au cours des dernières semaines, comme PagesJaunes (+1,8%), semblent également bénéficier de quelques rachats à bon compte.

Du côté des baisses, Neopost lâche 3,5% après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel proche des estimations des analystes et la confirmation de ses objectifs annuels.

STMicroelectronics perd 3,1% après l'annonce d'une énième réorganisation, cette fois au niveau de la R&D, chez sa filiale en difficulté ST-Ericsson.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI