Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Bmw et susanne klatten se renforcent dans sgl carbon

Marché : Bmw et susanne klatten se renforcent dans sgl carbon

Bmw et susanne klatten se renforcent dans sgl carbonBmw et susanne klatten se renforcent dans sgl carbon

FRANCFORT (Reuters) - La femme la plus riche d'Allemagne, Susanne Klatten, a renforcé sa position au capital de SGL Carbon, distançant ainsi Volkswagen dans la course engagée pour le contrôle de ce "champion" des fibres de carbone.

BMW, dont Susanne Klatten et sa famille sont l'un des principaux actionnaires, a déclaré vendredi détenir 15,2% de SGL, une participation qui s'ajoute à celle de 29% déjà détenue par l'héritière allemande.

L'action SGL Carbon gagnait plus de 7% en début de séance vendredi à la Bourse de Francfort, et le titre prenait 5,4% à 45,46 euros en milieu de matinée.

"La légèreté de construction jouera à l'avenir un rôle de plus en plus important dans l'industrie automobile. Notre prise de participation dans le groupe SGL est une étape logique qui va renforcer encore une coopération réussie", a déclaré le directeur financier de BMW, Friedrich Eichiner, dans un communiqué publié vendredi.

SGL Carbon suscite de fait depuis plusieurs mois les convoitises de Susanne Klatten, de Volkswagen et du groupe d'ingénierie Voith.

"Il s'agit d'une lutte de pouvoir sans aucune logique économique", a commenté un analyste allemand qui a requis l'anonymat, en notant que plusieurs concurrents de SGL Carbon étaient capables de fournir aux constructeurs des fibres de carbones.

En Bourse, l'action SGL a gagné plus de 60% depuis le début de l'année alors que l'indice Dax des valeurs moyennes abandonnait 5%.

LUTTE DE POUVOIR

BMW a précisé qu'il n'avait pas l'intention de demander à siéger au conseil de surveillance de SGL, mais n'a pas dévoilé le prix payé pour augmenter sa participation dans SGL. La valeur de marché de celle-ci avoisine 444 millions d'euros au cours de clôture de jeudi.

Susanne Klatten, dont la fortune est estimée à plus de 11 milliards d'euros, avait été victime d'une tentative de chantage en 2007. Sa participation dans SGL, portée à 29% cette année, lui assure un droit de veto sur les décisions stratégiques.

Skion, sa holding d'investissement, a déclaré qu'elle n'envisageait pas de racheter la totalité de SGL. Susanne Klatten détient 12,6% dans BMW, alors que sa famille, les Quandt, possède au total 46,7% du constructeur automobile bavarois.

En octobre 2009, SGL a conclu un accord de coopération avec BMW sur les pièces en carbone léger pour son véhicule électrique i3, également connu sous l'appellation "projet Megacity", quelques mois après que Susanne Klatten fut devenue l'un des principaux actionnaires de SGL.

SGL a depuis déclaré qu'il n'excluait pas des accords de collaboration avec d'autres constructeurs.

Volkswagen, premier constructeur automobile en Europe, a ensuite surpris le marché - et Susanne Klatten - en acquérant une participation de 8% dans SGL.

VW s'est refusé à tout commentaire sur le dossier vendredi.

Maria Sheahan, Frank Siebelt, avec Jan Schwarz et Kirsti Knolle; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI