Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bientôt une lamborghini pour la vie "de tous les jours"

Marché : Bientôt une lamborghini pour la vie "de tous les jours"

Bientôt une lamborghini pour la vie Bientôt une lamborghini pour la vie

par Antonella Ciancio et Helen Massy-Beresford

PARIS (Reuters) - Le constructeur italien de voitures de sport Lamborghini envisage d'ajouter à sa gamme un modèle pour "la vie de tous les jours", a déclaré lundi son directeur général.

Lamborghini, filiale d'Audi, marque haut de gamme de l'allemand Volkswagen, estime par ailleurs que le marché des voitures de sport de luxe devrait retrouver son niveau record de 2007 d'ici 2013-2014, a ajouté Stephan Winkelmann lors du sommet du luxe que Reuters organise du 23 au 25 mai, simultanément à Paris, Londres, New York, Shanghai et Hong Kong.

Le marché, frappé de plein fouet par la crise financière à la fin 2008, est notamment soutenu aujourd'hui par la forte demande des pays émergents, comme la Chine et la Russie, pour tout ce qui a trait au luxe. Selon les chiffres du directeur général de Lamborghini, 26.000 bolides hors de prix ont été commercialisés l'an dernier dans le monde, contre environ 35.000 en 2007.

Interrogés sur ses projets, Stephan Winkelmann a répondu: "Nous allons avoir un troisième modèle. Il faut que ce soit une voiture pour tous les jours. Nous voulons avoir une voiture utilisable sur une base quotidienne."

Lamborghini n'a pas encore décidé à quel segment appartiendra ce nouveau modèle, a-t-il ajouté, précisant qu'une fois la décision prise, il faudra attendre environ quatre ans avant de croiser la voiture sur les routes.

Stephan Winkelmann a exclu pour ce projet de travailler avec un partenaire, tout en soulignant qu'il "utilisera les synergies qui se présenteront dans le cadre du groupe (Volkswagen)".

L'AVENTADOR DÉMARRE EN TROMBE

Fondée en 1963 par un passionné d'automobile, Ferruccio Lamborghini, la marque au taureau a beaucoup souffert en 2009 de la crise économique mondiale, alors qu'en 2008, année marquée à partir de l'automne par la faillite de Lehman Brothers, elle avait vendu un nombre record de 2.430 voitures.

Stephan Winkelmann estime que Lamborghini pourrait écouler cette année autour de 1.500 modèles, contre 1.302 en 2010, tout en précisant que ce volume ne constitue pas un objectif fixe de vente car il dépend des livraisons de la nouvelle Aventador, dont le lancement est prévu au second semestre.

Ce 'monstre' de 700 chevaux vaut la bagatelle de 313.000 euros.

Lamborghini compte aussi à son catalogue la Gallardo, dont le tarif débute à 180.000 euros. La production de la Murcielago a quant à elle cessé en mai 2010. Toutes portent les noms de célèbres taureaux de corrida.

"Nous allons enregistrer de la croissance, mais sur un niveau qui, pour l'heure, n'est pas si élevé que cela pour nous car nous sommes en train de constituer une nouvelle banque de commandes", a précisé Stephan Winkelmann.

Il a ajouté à ce titre que les réservations reçues pour l'Aventador représentaient déjà un an et demi de production.

Lamborghini devrait vendre plus de 300 voitures cette année en Chine, a aussi indiqué le directeur général du constructeur, soit environ 20% du volume total qu'il attend pour 2011.

L'an dernier, la marque a commercialisé 206 modèles en Chine, hors Hong Kong.

Les analystes d'IHS Automotive estiment que le marché chinois des voitures haut de gamme atteindra 909.946 unités en 2011, contre 727.227 l'an dernier, et passera à 1,6 million en 2015.

Avec James Regan et Astrid Wendlandt, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...