Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Biais stable, voire légèrement défavorable

Marché : Biais stable, voire légèrement défavorable

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait tenter de se stabiliser mercredi à l'ouverture après avoir inscrit hier sa seconde plus mauvaise clôture depuis le 16 mars dernier.

A 45 minutes du coup d'envoi des échanges, le contrat futur sur l'indice CAC 40 recule de 0,2%, annonçant un début de séance légèrement négatif.

'Les marchés restent très nerveux avec le problème constant de la dette en zone euro', rappelle Cameron Peacock, analyste chez IG Markets.

'Les craintes d'un risque de contagion et d'un prochain effondrement de l'Italie se sont calmées hier en fin de séance, mais l'annonce d'une rétrogradation (par Moody's, NDLR) de la dette irlandaise en catégorie spéculative a entraîné un regain de ventes à Wall Street dans les dernières minutes', rappelle-t-il.

Au final, le Dow Jones rechutait de pratiquement 0,5% pour quasiment terminer au plus bas du jour. Le Nasdaq lâchait de son côté pas loin de 0,7%.

A Tokyo, l'indice Nikkei a malgré tout rebondi de 0,5% ce matin.

Si les investisseurs suivront avec attention la publication des derniers chiffres de l'inflation en début d'après-midi aux Etats-Unis, ils accorderont surtout beaucoup d'intérêt aux dernières annonces de cette saison de résultats.

Carrefour a fait part d'une croissance de 2,5% de ses ventes à taux de changes constants au premier semestre ' malgré un second trimestre plus difficile '.

Surtout, l'homme d'affaires Abilio Diniz a renoncé a priori au projet de rapprochement entre les activités du distributeur brésilien Grupo Pao de Acucar (GPA) et celles de Carrefour Brazil.

Hier, L'Oréal a publié un chiffre d'affaires de 10,15 milliards d'euros au titre du premier semestre 2011, en hausse de 5% à données publiées, de 5,2% à données comparables et de 5,9% hors effets monétaires.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI