Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bhp billiton plus prudent sur ses perspectives économiques

Marché : Bhp billiton plus prudent sur ses perspectives économiques

Bhp billiton plus prudent sur ses perspectives économiquesBhp billiton plus prudent sur ses perspectives économiques

MELBOURNE (Reuters) - BHP Billiton, le premier groupe minier mondial, s'est montré jeudi plus prudent sur les perspectives des marchés des matières premières, évoquant un accès au crédit plus difficile pour certains acteurs.

Il a toutefois souligné que les conditions n'étaient pas aussi mauvaises que durant la crise financière mondiale de 2008 et qu'elles affectaient surtout les plus petites sociétés et non ses principaux clients.

"La volatilité accrue et l'incertitude entourant les perspectives économiques devraient continuer de peser sur l'humeur des marchés pour nos matières premières", a dit aux actionnaires le directeur général, Marius Kloppers, à l'occasion de l'assemblée générale annuelle de BHP en Australie.

Il a toutefois ensuite souligné devant les journalistes que BHP affichait une taille et une diversification suffisantes pour préserver sa rentabilité. Il a précisé que les activités dans le minerai de fer, le cuivre, le charbon, le pétrole et le gaz résistaient bien, alors que les conditions étaient rudes pour le nickel, l'aluminium et le manganèse.

Vers 10h35 GMT, l'action BHP perdait 1,6% à la Bourse de Londres, tandis que l'indice sectoriel européen des matières premières perdait 2,1%.

BHP et ses concurrents Rio Tinto et Anglo American avaient déjà averti que les marchés étaient susceptibles de rester volatils à court terme, mais BHP est le premier à souligner que les clients commencent à pâtir de conditions de crédit plus difficiles.

BHP a fait état de perspectives économiques plus prudentes que lors de sa réunion annuelle à Londres le mois dernier, en raison principalement de la détérioration brutale de la crise de la dette italienne, dont les répercussions se font sentir jusque dans les aciéries de Chine.

Le groupe a ainsi réaffirmé que certains clients devenaient plus méfiants dans la gestion de leurs stocks et que certains avaient réduit leur production.

En écho à ces propos, le sidérurgiste autrichien Voestalpine a lancé dans la matinée un avertissement sur bénéfices, évoquant une demande plombée par la crise de la dette et les turbulences financières.

"Le monde est un endroit bien plus incertain aujourd'hui qu'il ne l'a été ces dernières années", commente Tim Schroeders, gérant de portefeuille chez Pengana Capital.

"Il est prudent pour BHP de ramener cela à l'attention de tout le monde et de souligner que le monde a changé et que c'est un environnement opérationnel difficile."

Malgré les turbulences des marchés mondiaux, les analystes anticipent toujours une hausse de 7% du bénéfice de BHP cette année à un nouveau record de 23,2 milliards de dollars.

L'action australienne BHP a perdu environ un quart de sa valeur depuis le mois d'avril, à mesure que se sont assombries les perspectives économiques mondiales, une performance similaire à celle de Rio Tinto.

Sonali Paul et Miranda Maxwell, avec Rebekah Kebede à Perth; Natalie Huet pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...