Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Bercy dément vouloir différer la réduction du déficit à 3%

Marché : Bercy dément vouloir différer la réduction du déficit à 3%

Bercy dément vouloir différer la réduction du déficit à 3%Bercy dément vouloir différer la réduction du déficit à 3%

PARIS (Reuters) - Le ministère français des Finances a démenti lundi envisager de différer d'un an la réduction du déficit public à 3% du PIB, aujourd'hui prévue pour fin 2013, un projet évoqué par la radio et télévision BFM Business qui ne précise par ses sources.

"C'est un mensonge", a-t-on déclaré dans l'entourage du ministre de l'Economie, des Finances et du Commerce extérieur, Pierre Moscovici.

Selon BFM Business, "la France aurait l'intention, au lendemain des législatives, de demander à Bruxelles de reporter d'un an le seuil à atteindre d'un déficit à 3% du PIB".

Le gouvernement prévoit de réduire le déficit de 5,2% du PIB fin 2011 à 4,5% fin 2012 et 3,0% fin 2013, un objectif confirmé la semaine dernière par Pierre Moscovici qui a fait état d'une situation plus dégradée que prévu.

"Si on ne faisait rien, ce serait 5% en 2012, 4,2% en 2013, ça ne passerait pas. Nous ferons 4,5% en 2012, nous ferons 3% en 2013%", a-t-il dit mercredi à des journalistes.

Un tel décalage impliquerait de trouver une dizaine de milliards d'euros sur les recettes ou les dépenses publiques dans le cadre de la prochaine loi de finances rectificative.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...