Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Ben bernanke redit que la fed vise une croissance soutenue

Marché : Ben bernanke redit que la fed vise une croissance soutenue

tradingsat

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale des Etats-Unis ne ménagera pas ses efforts pour soutenir une croissance qui reste fragile et pour faire reculer le chômage, a déclaré jeudi le président de la Fed Ben Bernanke.

"La Réserve fédérale fera tout ce qu'elle peut pour participer au retour de taux de croissance et d'emploi élevés dans un contexte marqué par la stabilité des prix", a-t-il déclaré selon le texte d'un discours qu'il doit prononcer devant le club économique du Minnesota.

Soucieux de ne pas froisser certains membres du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), qui craignent qu'un nouveau plan d'assouplissement quantitatif se traduise par une hausse de l'inflation, Ben Bernanke a souligné que la hausse des prix observée cette année était sans doute provisoire.

"Nous percevons peu de signes indiquant que le taux plus élevé de l'inflation observé depuis le début de l'année se soit ancré dans l'économie", a-t-il dit.

Sans donner de détails sur les perspectives d'inflation mais en soulignant que la croissance anémique de l'économie américaine n'est pas suffisante pour satisfaire la Fed, Ben Bernanke a donné un nouvel aperçu de l'état d'esprit qui prévaut chez les membres de la banque centrale sur la question des mesures à prendre pour soutenir l'économie.

Pour l'essentiel, il a répété des propos qu'il avait déjà tenus la semaine dernière lorsqu'il avait fait comprendre que la Fed disposait d'une vaste gamme d'outils susceptibles d'apporter un soutien supplémentaire et qu'elle se tenait prête à les utiliser.

Les dépenses inhabituellement basses des ménages et la persistance des tensions financières provoquées par la crise de la dette souveraine européenne et la perte d'un des triples A par les Etats-Unis continuent de freiner la reprise, a expliqué Ben Bernanke.

Il a par ailleurs prévenu qu'une cure d'austérité trop sévère aux Etats-Unis aurait des conséquences à court terme sur la reprise, déjà "erratique".

Mark Felsenthal and Pedro Nicolaci da Costa, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...