Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Baisse limitée du cac40, le dow jones perd -1%

Marché : Baisse limitée du cac40, le dow jones perd -1%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les places boursières européennes ont subit une nette accélération à la baisse à partir de 15H45 et les pertes ont dépassé les -2,5% en moyenne avant de se réduire un peu en fin de séance (la Slovaquie a finalement voté en faveur du FESF 'renforcé' vers 17H mais les marchés ont à peine réagi).

Le CAC40 recule de -1,33% (contre -1,5% à 17H29), l'Euro-Stoxx50 abandonne -1,7% dans le sillage de Francfort (-1,5%) mais surtout de Milan (-3,7%... alors que les taux longs se retendent vers 5,8% en Italie à l'occasion d'une émission de Bons du Trésor orchestrée ce matin).

Le CAC40 en termine assez nettement sous les 3.200Pts mais au-dessus des 3.160Pts grâce à un petit sursaut des indices US vers 17H30. Le Dow Jones est remonté de -1,2% vers -0,8%, le Nasdaq est repassé dans le vert (+0,02% à 2.605Pts) et le 'S&P' recule de -1% dans le sillage des valeurs bancaires.

Les chiffres de l'emploi US sont sortis dans l'indifférence générale: le Département du Travail a annoncé que les inscriptions hebdomadaires au chômage avaient légèrement diminué (-1.000) lors de la semaine du 8 octobre, à 404.000 contre 405.000 (révisé) la semaine précédente.

Le déficit commercial des Etats-Unis publié à 14H30 fut également un 'non évènement et pour cause: il est resté stable à -45,6Mds$ au mois d'août, selon des chiffres publiés par le Département du Commerce.

Les résultats de JP-Morgan sont légèrement meilleurs qu'attendu mais cela ne remotive pas pour autant les opérateurs (la banque chute de -4,5% à la mi-journée). Le mouvement de cours le plus significatif du jour se situe sur le marché pétrolier avec un 'WTI' qui recule de -2% à 83,85$ sur le NYMEX, l'or corrige également de -1,3% à 1.660$.

A Paris, ce sont les valeurs financières qui ont entrainé le CAC40 à la baisse après la proposition hier de José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Il propose d'accélérer le processus de recapitalisation des banques, lesquelles devront recourir autant que possible à des appels au marché. On voit ainsi reculer Crédit Agricole et BNP-Paribas de -5,7%, Natixis de -6%, Société Générale de -6,7%, AXA de près de -7% à 11.00E.

Alcatel-Lucent s'envole symétriquement de près de +6% alors que le Financial Times indique que l'équipementier aurait signé la vente de sa filiale Genesys au fonds de 'private equity' Permira pour 1,1 milliard d'euros environ.

Carrefour replonge sans surprise de 5,9% sous les 17E (à 16,85E), suite à la diffusion d'un 5ème profit warning en 12 mois. Le groupe a fait part ce matin d'une stabilité de ses ventes au 3ème trimestre et revoit en baisses ses objectifs de marges: cet avertissement sur résultat serait dû à environnement qualifié de 'plus difficile'.

La direction explique la contreperformance en France par les premiers impacts du plan d'action, avec moins de promotions. 'Nos ventes continuent à croître dans les pays émergents, avec une performance solide en Amérique latine, et notamment au Brésil, et une expansion soutenue en Chine', a indiqué le PDG Lars Olofsson.

Atos a reculé de -1,2% (à 36,76E) bien que RBS passe de 'conserver' à 'achat' sur ce titre; l'objectif de cours est cependant abaissé de 44,6 à 41 euros.

HSBC est revenu ce matin sur une petite douzaine de valeurs du secteur du luxe. Se penchant notamment sur le cas de LVMH (-0,6%), numéro un mondial du secteur, HSBC a maintenu son conseil 'neutre' tout en abaissant la cible visée de 128 à 115 euros. Hermès se distinguait en revanche avec +2,1% à 242E.

Oddo s'est penché de nouveau ce matin sur le dossier du sidérurgiste français spécialisé dans les tubes sans soudure Vallourec (-1,6% en clôture contre +3,5% ce matin avec un test des 49E à la clé).

Tout en restant “neutre” sur la valeur, les analystes estiment que si un levier est toujours attendu sur ses résultats de 2013, il s'annonce plus progressif que prévu. L'objectif de cours est donc ramené de 65 à 55 euros.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI