Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Après une chute, l'euro reprend ses esprits

Marché : Après une chute, l'euro reprend ses esprits

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rien de neuf du côté de la parité qui lie l'euro au dollar ce midi sur le marché des changes. A 1,3195 dollar l'euro (+ 0,02%), la monnaie unique européenne ne parvient cependant pas à regagner le terrain perdu lors des deux séances précédentes et demeure à un point bas de neuf mois environ. Rappelons que l'euro avait tutoyé les 1,37 dollar en séance jeudi dernier.

“Réunis à Luxembourg, les ministres des Finances de la zone euro ont aussi différé leur décision de versement de la prochaine tranche d'aide financière à Athènes (6ème tranche de 8 milliards d'euros)”, rappelle Aurel BGC ce matin. Les craintes d'un défaut “désordonné” de paiement de la Grèce ont donc redoublé.

“La perspective de la réunion Sarkozy-Merkel attendue dimanche prochain ne suffit pas à rassurer les opérateurs. Elle doit pourtant préparer la réunion de l'Eurogroupe des 17 et 18 octobre, qui devrait valider le déblocage de la sixième tranche du plan d'aide à la Grèce”, précisent les spécialistes.

Des rumeurs continuent aussi de courir en tout sens, à propos par exemple de la démission du Premier ministre grec George Panpandréou, chargé d'appliquer un plan de rigueur drastique dans un contexte social tendu. 'Les ministres des Finances de l'Union européenne ont indiqué qu'une dépréciation de la dette de la Grèce pourrait ne pas suffire', ajoute un intervenant.

“La Grèce fait toujours l'objet de contrôles de la part du FMI quant à son budget et ses réformes. Selon le ministre des Finances anglais, l'Europe doit augmenter la puissance de feu du Fonds européen de stabilité financière (FESF)”, commente l'équipe Changes de Pictet & Cie.

Pour ne rien arranger, Dexia va aussi se scinder en deux parties, dont l'une contiendra les 'mauvais' actifs, et des cessions devraient intervenir, comme celle du réseau bancaire.

En attendant, “la BCE continue d'acheter des obligations italiennes à 10 ans. Elle a acheté la semaine dernière pour 3,795 milliards d'euros d'obligations, le montant total s'élevant à 160,5 milliards depuis le début de ce programme”, ajoutent des cambistes basés à Genève.

'Les investisseurs détestent l'incertitude et l'absence de consensus qui prévaut jusqu'à présent ne les aide vraiment pas', indique un spécialiste.

Peu de mouvement du côté du franc suisse, à 1,2153 franc l'euro (+ 0,08%), mais une avance intervient contre la livre sterling (+ 0,47% à 0,8584). En revanche, le yen continue de gagner du terrain pour la monnaie unique européenne à 101,77 yens l'euro (+0,55%), du jamais vu depuis une décennie.

Du côté de l'agenda statistique, on a appris ce matin que l'indice des prix à la production industrielle avait diminué de 0,1% dans la zone euro de juillet à août, après + 0,5% le mois précédent.

Cet après-midi, depuis les Etats-Unis, on attend les commandes à l'industrie pour le mois d'août (prévision : 0% ; précédent : +2,4%).

Les cambistes guetteront aussi, ce soir, un discours que Ben Bernanke, le président de la Fed, prononcera devant le Congrès. 'Nous nous attendons à ce que Bernanke mette l'accent sur les difficultés économiques actuelles, mais la récente initiative de la Fed, l'opération 'Twist', devrait limiter le ralentissement de la croissance observé cet été', pronostique un intervenant nord-européen sur le marché des changes.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...