Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Après la panique, l'euro s'offre un rebond

Marché : Après la panique, l'euro s'offre un rebond

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un vif regain d'inquiétudes souveraines qui a culminé hier, la monnaie unique européenne en profitait pour se reprendre son souffle contre l'ensemble de ses concurrentes. Ainsi vers 13 heures, l'euro gagne 1,03% face au yen à 111,5, 0,75% face au franc suisse à 1,1677, 0,82% contre le dollar à 1,4087 et 0,57% contre la livre à 0,8818.

Soulignons malgré tout que l'or tutoie actuellement ses records de tous les temps en dollars sur le marché au comptant (soit 1.577 dollars l'once de 31,10 grammes) et a marqué un nouveau record historique en euros à Londres à 1.114 euros. Aucun répit, donc, du côté aurifère.

Hier soir, l'agence de notation Moody's a abaissé la notation de la dette publique de l'Irlande à “Ba1” avec une perspective négative. Cette annonce avait entraîné un regain de ventes à Wall Street en fin de séance, mais n'affecte pas trop les marchés européens, qui semblent désormais s'habituer à ce type de mauvaises nouvelles.

Cependant, les déclarations rassurantes des officiels européens, dont ceux de l'Italie, et des “interventions de la BCE sur le marché des obligations” selon les analystes Changes de Pictet & Cie ont atténué la panique.

'Les marchés restent très nerveux avec le problème constant de la dette en zone euro', rappelle Cameron Peacock, chez IG Markets, qui note toutefois que 'les craintes d'un risque de contagion et d'un prochain effondrement de l'Italie se sont calmées hier en fin de séance.'

“La France est en faveur d'un nouveau sommet européen pour calmer les marchés financiers”, rappelle Pictet ce matin.

Sur l'agenda statistique de la matinée, on a appris que la production industrielle avait augmenté de 0,1% dans la zone euro par rapport à avril 2011, alors que le consensus l'attendait plutôt vers + 0,4%. En avril, la production avait crû de 0,2%, conformément aux annonces initiales

Cependant, les nouvelles du front budgétaire américain ne sont guère plus favorables. “Le déficit de la balance commerciale aux Etats-Unis pour le mois de mai s'envole à -50,2 milliards de dollars, contre -43,6 milliards de dollars le mois précédent. Les exportations se situent en baisse de -0,5%, alors que les importations augmentent de +2,6%. Il y a quelques années un chiffre comme celui-ci aurait provoqué une chute importante du dollar”, rappelle Pictet.

“Les négociations pour augmenter le plafond de la dette aux Etats-Unis battent leur plein, avec Timothy Geithner du Trésor qui se montre très confiant dans une augmentation substantielle apte à laisser une marge de manoeuvre suffisante”, ajoutent-ils encore.

Cet après-midi, depuis les Etats-Unis, on attend les prix à l'importation pour juin (prévision : - 0,6% ; précédent : + 0,2%).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...