Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Alcatel-lucent et les banques pèsent sur le cac 40

Marché : Alcatel-lucent et les banques pèsent sur le cac 40

Alcatel-lucent et les banques pèsent sur le cac 40Alcatel-lucent et les banques pèsent sur le cac 40

(Tradingsat.com) - Portée initialement par les bons résultats d'EADS, la Bourse de Paris a sombré dans le rouge mercredi en clôture, emboîtant le pas sur les marchés américains. Les valeurs technologiques et les banques ont souffert, dans un marché toujours pénalisé par les prix élevés du pétrole et les craintes entourant la dette des pays périphériques de la zone euro. L'indice CAC 40 a terminé en repli de 0,55% à 3 993 points.

Capgemini et Alcatel-Lucent ont reculé de près de 3% et STMicroelectronics de -2,2% dans le sillage de Texas Instruments. Baisse également sur le secteur bancaire à l'image de Crédit Agricole (-2,5%), Société Générale (-1,8%), Natixis (-1,6%) et BNP Paribas (-0,9%), alors que les prochains tests de résistance qui seront soumis aux banques européennes semblent moins sévères que les précédents déjà jugés trop souples.

Lafarge a perdu 2,4% après une note du Credit Suisse. L'analyste a confirmé un avis neutre sur le titre en abaissant son objectif de cours de 48 à 42 euros dans l'anticipation cette année d'un déclin de la marge au niveau du Groupe, pour un EBITDA globalement stable.

EADS s'est distingué avec un gain de 1,1% après l'annonce de résultats supérieurs aux attentes et d'une trésorerie record en 2010.

Valeo : -2,5% dans le sillage de la présentation de son Plan Stratégique à horizon 2015. Le groupe se fixe comme nouveaux objectifs, sur la base d'une production automobile mondiale de l'ordre de 5% par an pour la période 2011-2015, d'atteindre un chiffre d'affaires 2015 de l'ordre de 14 milliards d'euros, un taux de marge opérationnelle supérieur à 7% et un ROCE supérieur à 30%.

Iliad a reculé de 4% malgré la publication de résultats annuels supérieurs aux attentes et la confirmation de ses objectifs. Cependant, les recrutements d'abonnés ont déçu au quatrième trimestre 2010.

Havas a dévissé de 3,6% après la publication d'un résultat net moins élevé que prévu. Pour les analystes du CM-CIC, les comptes ont été pénalisés par un quatrième trimestre décevant et des charges de restructuration supérieures aux attentes.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI