Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Aig va céder pour moitié moins de titres que prévu

Marché : Aig va céder pour moitié moins de titres que prévu

Aig va céder pour moitié moins de titres que prévuAig va céder pour moitié moins de titres que prévu

NEW YORK (Reuters) - American International Group (AIG) et le Trésor américain ont annoncé mercredi qu'ils allaient céder pour près de neuf milliards de dollars de titres AIG sur le marché, une opération d'une ampleur considérable mais néanmoins deux fois moins importante qu'initialement prévu.

Dans des échanges d'avant-Bourse, le titre de l'assureur américain cédait plus de 2%, poursuivant ainsi son recul qui l'a vu effacer plus d'un tiers de sa valeur sur les quatre derniers mois.

Au prix auquel il est échangé avant l'ouverture de Wall Street, il n'est plus que de quelques cents au-dessus du point d'équilibre pour le gouvernement fédéral américain, situé à 28,72 dollar par action.

En se basant sur ce cours et sur l'actuelle participation de 92% de l'Etat fédéral dans AIG, le Trésor devrait lever un total de plus de 47,5 milliards de la vente de tous ses titres AIG pour ne pas perdre d'argent.

L'assureur américain, autrefois le numéro un mondial du secteur, a été sauvé de la faillite en 2008, en pleine crise financière, grâce à 182 milliards de dollars d'aides publiques.

A l'époque, personne ne donnait très cher de la survie d'un groupe qui a néanmoins réussi à se restructurer tout en préservant, malgré un important programme de cessions, deux activités coeur de métier dans l'assurance.

AIG va vendre 100 millions de titres et le Trésor 200 millions. Lorsque les banques d'affaires avaient proposé leurs services pour cette opération en janvier, l'estimation du produit de la transaction était de plus de 20 milliards de dollars.

Mais sous le coup de nombreuses positions à découvert prises par des investisseurs pariant sur une baisse de l'action, des craintes de dilution dans l'anticipation des ventes de titres par le Trésor, et d'interrogations opérationnelles au sujet de deux filiales d'AIG, l'action de l'assureur est tombée de plus de 40 dollars au début de l'année à moins de 29,62 dollars (cours de clôture de mardi).

AIG avait dit vendredi qu'il avait besoin de lever trois milliards de dollars avec la cession de 100 millions de titres, suggérant par là un prix de l'offre de 30 dollars par action.

Mais un investisseur a souligné mercredi que l'opération se ferait vraisemblablement avec une décote - peut-être de 5% - par rapport au niveau actuel du cours de Bourse.

Le Trésor américain dispose d'une option pour céder 45 millions de titres AIG supplémentaires, ce qui porterait le produit total de l'opération à plus de dix milliards de dollars.

Sans tenir compte de cette option, donc en ne cédant que 200 millions de titres, le Trésor verrait sa part dans AIG passer de 92% à 77%.

Ben Berkowitz et Clare Baldwin, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI