Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Adp optimiste pour son trafic, moins pour ses résultats

Marché : Adp optimiste pour son trafic, moins pour ses résultats

tradingsat

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris s'est montré mercredi un peu plus optimiste pour la croissance de son trafic en 2011, mais avec un "mix" moins favorable que par le passé qui explique, avec un effet de périmètre, l'abaissement de sa prévision de progression de ses résultats annuels.

L'opérateur des aéroports parisiens de Roissy et d'Orly a affiché au premier semestre une hausse des résultats globalement conforme aux attentes des analystes, tirée notamment par sa stratégie d'accroître les recettes de ses boutiques.

ADP s'attend désormais à une croissance ralentie - et non plus accélérée - de son excédent brut d'exploitation (Ebitda) et de son chiffre d'affaires en 2011 comparé à leurs rythmes respectifs de 5% et 4% en 2010.

Cette prudence est principalement due à un effet de périmètre, lié à la cession en avril 2011 par sa filiale Hub Télécom à un fonds d'investissement du spécialiste de la télématique Masternaut qui avait réalisé un chiffre d'affaires d'environ 60 millions d'euros en 2010. Mais ce n'est pas la seule raison.

"Le 'mix trafic' est un peu moins favorable que les années précédentes, avec une croissance du trafic domestique et européen qui est plus forte en comparaison du trafic international qui est plus rémunérateur", a expliqué lors d'une conférence téléphonique le directeur financier Laurent Galzy.

TRAFIC ATTENDU EN CROISSANCE DE 4,5-5% EN 2011

ADP s'attend désormais à une croissance de son trafic de 4,5% à 5% en 2011 - soit un peu mieux que la fourchette antérieure de 4-5% - après une hausse de 3,7% hors impact des perturbations créées par l'éruption d'un volcan islandais au premier semestre 2010.

Le PDG Pierre Graff s'est félicité lors d'une conférence de presse du redémarrage du trafic après trois années de crise.

"C'est une reprise claire, franche, nette", a-t-il dit. "Nous n'avons pas à ce stade d'indications qui nous permettent de penser que ce trafic s'effondrerait subitement".

L'action prend 1,06% à 54,45 euros vers 12h45, sous-performant légèrement le CAC-40 en hausse de 1,5%.

"Les résultats sont plus ou moins en ligne, avec une bonne performance des commerces, mais avec des objectifs légèrement décevants sur l'Ebitda de l'année", a observé Yan Derocles, analyste chez Oddo Securities.

Le consensus I/B/E/S Thomson Reuters fait ressortir un Ebitda de 983 millions d'euros pour 2011, contre 927 millions en 2010, soit une hausse de 6%.

Au premier semestre, l'Ebitda d'ADP a augmenté de 6,3% à 459 millions d'euros, tandis que son résultat net part du groupe a progressé de 30,6% à 180 millions en raison notamment d'exceptionnels, comme la plus-value de cession de 15 millions pour Masternaut.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 1,8% à 1.343 millions d'euros, à la faveur d'une progression de 11,1% de ses activités commerciales, soutenue par la hausse des ventes de ses boutiques. Le chiffre d'affaires par passager a ainsi augmenté de 5% à 14,6 euros - alors qu'il était de 9,8 euros en 2006.

En termes de croissance externe, Pierre Graff a indiqué qu'ADP regarderait avec intérêt les appels d'offres concernant de grands aéroports au Brésil.

Le gouvernement brésilien a annoncé en mai qu'il comptait constituer des consortiums publics-privés afin de rénover trois des principaux aéroports du pays (deux dans l'Etat de Sao Paulo et l'un à Brasilia) en préparation de la Coupe du monde de football de 2014 et des Jeux olympiques de 2016.

Edité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI