Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 10ème baisse consécutive du cac 40, du jamais vu !

Marché : 10ème baisse consécutive du cac 40, du jamais vu !

10ème baisse consécutive du cac 40, du jamais vu !10ème baisse consécutive du cac 40, du jamais vu !

(Tradingsat.com) - Au terme d'une séance marquée par une forte volatilité, le CAC 40 cédé a aligné vendredi une dixième baisse consécutive, un record historique depuis la création de l'indice en 1987. Le scénario du jour a vu le marché ouvrir au plus bas du jour à 3219 pts, pour grimper à 3389,7 pts dans l'après-midi, après la publication d'une statistique américaine du chômage moins mauvaise qu'attendue, avant de reperdre du terrain pour finalement clôturer en baisse de 1,26%, à 3278,56 pts,

La bonne nouvelle est venue en effet de l'annonce par le département du Travail de créations d'emplois non agricoles de 117 000 en juillet aux Etats-Unis, contre 85 000 attendues en moyenne par les économistes, tandis que les chiffres de mai et juin étaient dans le même temps révisés à la hausse. De quoi apaiser quelque peu les craintes d'une retombée en récession des Etats-Unis au second semestre, sans toutefois les effacer. La rumeur selon laquelle Standard & Poor's pourrait dégrader la note AAA des Etats-Unis dès ce soir a d'ailleurs sonné le glas des velléités haussière du CAC 40 aujourd'hui.

Au palmarès des valeurs, Natixis a signé la plus forte hausse (+11%) en réaction à la publication de comptes trimestriels meilleurs qu'attendus. Son résultat net de 505 millions d'euros a dépassé le consensus (423 millions d'euros). Soulignant "la bonne résistance" des activités de banque de financement et d'investissement, ainsi que la hausse de la contribution des réseaux de banque de détail du groupe, Oddo a confirmé son opinion d' "Achat" et son objectif de cours de 5,40 euros sur la valeur.

Les cours de bourse d'Alstom (+3,6%) et d'Alcatel-Lucent (+3,5%) se sont bien repris également, alors qu'à l'inverse, la foncière Unibail-Rodamco (-4,2%) et le prestataire de services à l'environnement Veolia Environnement (-3,9%) ont poursuivi leur descente aux enfers. Concernant ce dernier, les analystes de Natixis ont d'ailleurs estimé aujourd'hui que la valorisation devenait « irréaliste ».

Après une telle série de baisses sur le marché parisien, la question d'un éventuel rebond lundi se pose évidemment. "On devrait entrer dans un débat entre acheteurs et vendeurs avec une très forte volatilité pendant 3-4 jours", estime Sébastien Korchia, gérant chez Meeschaert. "Psychologiquement, la très forte remontée dans la première heure de cotation, est un signe très fort de la mobilisation des acheteurs" souligne-t-il. Difficile d'affirmer cependant que la purge est totalement achevée, à cause de "l'indice de volatilité VIXX [qui] garde un potentiel de hausse", note Sébastien Korchia.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI